• mer. Juin 12th, 2024

Sommet régional des jeunes pour la paix

ByAdministrateur

Mar 28, 2023

BUJUMBURA, 28 mars (ABP) – Le secrétaire permanent au ministère des Affaires de la  Communauté Est Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de  la Culture, M. Séverin Mbarubukeye a procédé le lundi 27 mars 2023, à l’ouverture officielle du sommet régional des jeunes des pays  des Grands Lacs de deux jours, organisé par le Centre d’Alerte et de Prévention des conflits (CENAP) en collaboration avec APC et Pole Institute de la République démocratique du Congo (RDC),Vision Jeunesse Nouvelle et Never Again du Rwanda et RLP de l’Ouganda, sous le thème : « Le leadership des jeunes pour la paix ».

                                                                                              Mme Libérate Nahimana

M. Mbarubukeye a indiqué dans son discours de circonstance que, recevoir les jeunes œuvrant pour la paix dans le pays est un évènement important, car le Burundi s’est engagé à faire de la jeunesse une opportunité pour son développement. Il a souligné que le choix de travailler avec les jeunes rejoint le combat du président de la République du Burundi, qui a fait le choix de faire de la jeunesse sa priorité et les jeunes ses alliés, pour engager le pays sur la voix du développement durable.

Le secrétaire permanent au ministère ayant la jeunesse dans ses attributions a également fait remarquer que la jeunesse est mise au centre dans tous les programmes du pays au Burundi. Cela se justifie par beaucoup d’initiatives qui montrent une place remarquable accordée à la jeunesse burundaise. Pour expliquer ses propos, il a cité la place de la jeunesse dans le plan national du développement (PND 2018-2027), la politique nationale de la jeunesse (PNJ 2016-2025), le programme d’autonomisation économique et d’emploi des jeunes (PAEEJ) ainsi que la mise en place de la banque d’investissement des jeunes  (BIJ).

De plus, a-t-il ajouté, responsabiliser les jeunes et leur donner les connaissances leur permettant de contribuer significativement aux efforts de capitalisation de la paix et de développement, estun choix pertinent car « les jeunes sont le présent et l’avenir de nos pays. Leur énergie créatrice doit être mise à profit », a-t-il justifié.

M. Mbarubukeye a profité de cette occasion pour souhaiter que ce sommet ne soit pas, pour les jeunes, un sommet de plus, mais un départ pour plus de responsabilisation de la jeunesse et soit le début d’une collaboration plus large entre les acteurs de la paix dans la région des Grands Lacs.

Dans son mot d’accueil, la directrice du CENAP, Mme Libérate Nahimana  a remercié les  hautes autorités du pays pour leur franche collaboration. Elle a fait remarquer que leur soutien et leur engagement sont des signes de reconnaissance de la contribution des organisations de la société civile burundaise et leurs partenaires dans le processus de rapprochement pour une cohésion sociale et un développement durable au Burundi et dans la région des Grands Lacs. Elle a également précisé que ce  sommet offre un cadre d’échange entre les jeunes de la sous- région, les décideurs politiques, les organisations régionales et la société civile.

La conseillère politique de la Suisse au Burundi, Mme Sabelle Peter a, quant à elle, indiqué que  son pays ne ménagera aucun effort pour prêter main forte à tous les efforts visant la prévention des conflits dans la région des Grands Lacs.

Il est à rappeler que ce sommet régional des jeunes a réuni 175 participants venus des quatre pays de la sous-région  à savoir le Burundi, le Rwanda, la RDC et l’Ouganda.