• lun. Juil 15th, 2024

Tout responsable doit contribuer à la protection de l’environnement

ByAdministrateur

Avr 18, 2023

CIBITOKE, 14 avr (ABP) – Un petit d’hippopotame, qui a failli être abattu à la machette, mercredi le 12 avril, par des Rwandais, près de la frontière commune burundo-rwandaise, est sous soins intensifs, près de la rivière Ruhwa, rapportent les responsables de la santé animale en province Cibitoke

Le petit animal blessé, deux ou trois jours, après sa naissance, a fui en direction de la rive burundaise, d’après le médecin vétérinaire provincial, M. Jean Sindayigaya. Ce sont des jeunes burundais en activités champêtres, qui l’ont récupéré et informé le chef de colline Rukana I, qui n’a pas tardé à faire recours aux responsables vétérinaires. Ces derniers se sont rendus sur le lieu, pour suture et administration d’antibiotiques à l’animal par injection, apprend-on du  médecin vétérinaire provincial.

Le chef de colline, quant à lui, a nourri ce petit d’hippopotame, avec trois litres de lait de vache, deux à trois fois par jour. Le responsable provincial de l’Office burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE), M. Fidèle Nzigamiye, a dit avoir déjà contacté ses supérieurs et les responsables du parc national de la Rusizi, pour la prise en charge de cet animal et son déplacement vers le milieu approprié.

Signalons que le braconnage envers les hippopotames reste monnaie courante le long de la rivière Rusizi, et surtout chez les Congolais.