• jeu. Juin 13th, 2024

Descente sur terrain des représentants du fond TerraFund et des organes chargés de la protection de l’environnement

ByAdministrateur

Avr 24, 2023

BUJUMBURA, 20 avr (ABP) – Les représentants du fond TerraFund et différents organes chargés de la protection de l’environnement ont effectué une descente sur terrain, le mardi 18 avril, en vue de s’enquérir de la situation sur les lieux des paysages à restaurer. Cette visite visait, en outre, la présentation du financement du Fond TerraFund aux différentes organisations de protection de l’environnement.

Les lieux visités sont, entre autres, Bujumbura Mairie précisément sur le littoral de la rivière Ntahangwa et Mubimbi,  sur la colline Murehe où se concentrent différentes organisations œuvrant dans le domaine de la protection de l’environnement. Lors de cette descente, le constat était que les travaux de restauration sur les bords de la rivière Ntahangwa ont été faits en aval, où on a planté les bambous pour protéger les bords de cette rivière qui commençaient déjà à s’effondrer. En amont, plusieurs points comme Mutanga nord et Mugoboka1 sont à restaurer, car les dégâts dus aux effondrements sont énormes.

En commune Mubimbi, l’organisation Woman Development Initiative (WDI) a été félicitée pour ses travaux de plantation d’arbres faits sur trois collines de ladite commune qui sont Mubimbi, Gisagara et Mageyo.

La représentante légale et présidente de cette organisation, Mme Domine Niyungeko a fait savoir que les travaux de plantation des arbres sur ces trois collines précitées ont été réalisés grâce au financement  de 50 000 dollars américains,  reçu en 2013  pour un projet de multiplication de boutures d’arbres et de traçage des courbes de niveaux sur les collines à haute altitude.

Elle a, en outre, ajouté que dans ce projet, quelque 410.000 arbres ont été plantés dont 260.000 arbres agro forestiers et 150. 000 eucalyptus sur les bassins versants.

Concernant le traçage des courbes de niveaux, Mme Niyungeko a annoncé que le travail a été fait sur une distance de 30km. Elle a révélé que le financement reçu en 2013 n’a pas suffi et a saisi de cette occasion pour demander que son organisation fasse partie de ceux qui bénéficieront du financement de TerraFund pour continuer le projet sur d’autres collines.

Le directeur pays de l’organisation World Resources Institute, WRI, basé à Kinshasa en RD Congo,  M. Elie Hakizumwami a félicité la direction de la commune Mubimbi et l’organisation WDI pour le travail fait et leur collaboration. Il a recommandé de fournir plus d’efforts pour planter d’arbres sur les collines restantes, car selon lui, grâce à ces arbres, la population pourra s’enrichir financièrement, protéger l’environnement et améliorer la santé en consommant les fruits de ces arbres.

M. Hakizumwami a profité de l’occasion pour lancer un appel à toutes les organisations de ladite commune à élaborer soigneusement leurs projets et les présenter au fond terrafund pour bénéficier du financement nécessaire pour la réalisation de ces projets.