• ven. Juin 14th, 2024

Les constructions anarchiques doivent cesser

ByAdministrateur

Avr 25, 2023

BUJUMBURA, 21 avr (ABP) – Les autorités de la Mairie de Bujumbura et une équipe de la REGIDESO ont effectué une descente en commune Mutimbuzi, en zone Mutimbuzi et force a été de constater que la population de Rubirizi a été forcée  à  céder une partie de ses parcelles pour réaliser le projet de conduction de la ligne 220Kv Kamanyola-Bujumbura,  a-t-on appris sur place.

Le gouverneur de la province Bujumbura, M. Désiré Nsengiyumva s’est étonné de voir des fondations érigées avant  qu’une réunion se tienne pour expliquer ce projet. Il a alors  demandé  que cette  réunion soit organisée le plus tôt possible.

L’expert chargé de la sauvegarde environnementale et sociale,  M. Audace Ntisumbwa a fait savoir qu’une indemnisation a été faite demandant aux gouverneurs concernés  de l’expliquer à  la population mais  ces derniers n’ont pas exécuté.

M.Ntisumbwa a signalé que la superficie d’emprise est déjà disponible et l’indemnisation pour cette partie de Rubirizi sera faite conformément au tarif établi. Selon lui, un corridor de 15m de part et d’autre du centre de la ligne est requis. Les constructions des quartiers Somalie, Gahahe, Gatunguru, Socartier, Mirango et  Muyaga relevant des communes Mutimbuzi et Ntahangwa doivent être démolies