• lun. Juin 17th, 2024

L’assemblée nationale soutient les communes dans l’alignement de leurs PCDC aux exigences du budget programme

ByAdministrateur

Mai 26, 2023

BUJUMBURA, 25 mai. (ABP) – L’Assemblée Nationale a clôturé, le mercredi 24/05/2023, la séance organisée à l’endroit des bureaux de tous les conseils communaux du Burundi ; une séance de formation et de synchronisation des Plans Communaux de Développement Communautaire (PCDC), qui s’alignent au budget général de l’Etat édition 2023-2024, qui remplissent les exigences du budget programme.

Deux jours durant, la Commission à l’assemblée nationale, en charge des comptes publics et des finances, des affaires économiques et de la planification, a dispensé un renforcement de capacités, à l’hémicycle de Kigobe, sur le remplissage du nouveau PCDC, suivant le PCDC type modèle de la commune Muyinga. Ainsi, tous les PCDC de tout le pays sont alignés de la même façon : les axes, les programmes, les actions et les activités sont identiques pour toutes les communes. La partie opérationnelle du PDCD des communes, selon le PDCD modèle, cible les indicateurs objectivement vérifiables pour les 5 ans à venir. Elle cible aussi, les activités, indicateurs et leur budget par axe, programme et par action.

Selon M. Nestor Ntahontuye, président de cette commission, qui a dirigé les travaux, le plan harmonisé, va permettre d’avoir, pour toutes les communes du pays, un même format du Plan de Travail et Budget annuel (PTBA) et du Plan Annuel d’Investissement (PAI) ; harmonisés au budget programme. Ces derniers vont tenir plus en compte des attentes de la population, a indiqué le président de cette commission. Il sera facile d’évaluer le degré de réalisation des actions, du moment que le budget programme vise les résultats concrets. Pour la commission en charge des finances à l’Assemblée Nationale, les précédents PCDC et PTBA des communes n’étaient pas bien conçus, ne profitaient pas pleinement à la population bénéficiaire, a indiqué M. Ntahontuye.

Après la séance de renforcement des capacités, les membres des bureaux de tous les conseils communaux du pays ont procédé au remplissage de leurs PCDC suivant le PCDC modèle, tout en établissant un budget annuel des communes pour l’exercice 2023-2024. Des plans qui remplissent les normes exigés par le budget programme ; qui tiennent compte de l’atteinte des résultats, au bénéfice de la communauté.

Dans son allocution, de la clôture des travaux, le président de l’Assemblée Nationale, M. Daniel Gélase Ndabirabe, a salué le travail abattu durant cette campagne. Un tel travail, a-t-il expliqué, démontre du degré de souveraineté de notre pays. Du moment que ce sont les nationaux qui ont accompli cette prouesse, un travail fait dans un temps record démontre qu’on ne fera plus recours au consultants étrangers, a-t-il dit. M. Ndabirabe a considéré que les communes sont dorénavant autonomes et vont s’acquitter de cette tâche.

Le président de l’Assemblée Nationale a soutenu qu’avec cette avancée, le Burundi aura fait un grand bon vers le développement en 2030. Concluant qu’avec cette nouvelle donne, le Burundi va avancer sûrement vers les visions 2040 (pays émergent) et 2060 (pays développé). Les PCDC remplis par les communes vont être soumis au gouvernement. Le parlement ayant pris l’engagement de mener des descentes à l’intérieur du pays pour évaluation.

Vue partielle des participants dont les membres des bureaux des conseils communaux