• sam. Mai 25th, 2024

Lancement officiel du projet « AMAGARA YACU « 

ByAdministrateur

Juin 1, 2023

BUJUMBURA, 31 mai ( ABP) – Le secrétaire permanent au ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, Dr Olivier Nijimbere a lancé officiellement, mardi le 30 mai 2023 à Bujumbura, le projet  » AMAGARA YACU » conduit par un consortium constitué de la Croix Rouge Française, de la Croix Rouge du Burundi, de l’Amref Health Africa, de la fondation Mérieux et bénéficie du soutien financier de la France via l’Agence française de Développement (AFD) à hauteur de 10 millions d’euros pour une période de trois ans.

Selon la présidente de la Croix Rouge du Burundi, Mme Christine Ntahe, ledit projet a pour objectif d’améliorer la qualité de l’offre de soins de santé primaire et de la surveillance épidémiologique, en renforçant, d’une part, les ressources humaines en santé auprès de l’institut national de santé publique (INSP) et en consolidant, d’autre part, les capacités de veille épidémiologique grâce au renforcement du Laboratoire National de Santé Publique.

Elle a aussi ajouté que ce projet s’oriente également dans le secteur de la transfusion sanguine, via l’optimisation des collectes, de la gestion du sang et de la production de produits sanguins en collaboration avec le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS). Une attention particulière sera portée sur les inégalités de genre entravant le droit à la santé et l’accès aux soins, a souligné Mme Ntahe.

Elle n’a pas manqué de signaler que la Croix Rouge du Burundi se réjouit des bonnes relations qu’elle entretient avec les différents partenaires et plus particulièrement les partenaires du gouvernement du Burundi. Selon elle, la Croix Rouge du Burundi apprécie aussi les différentes interactions qu’elle a avec le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida.

Selon Dr Nijimbere, ledit projet vient à point nommé, car le Burundi vient de se doter d’une vision d’un Burundi émergent en 2040 et pays développé en 2060. Selon lui, dans les priorités en rapport avec la santé, figurent deux objectifs dont l’amélioration de l’accès de soins de santé de base pour tous et le développement des services hospitaliers de pointe.  Il n’a pas oublié de mentionner que ce projet est le résultat d’une bonne collaboration entre la République du Burundi et ses partenaires au développement à travers les différents ministères dont celui de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida. Il a lui aussi remercié la Croix Rouge du Burundi qui ne cesse d’accompagner le ministère en charge de la santé à travers des programmes en rapport avec la santé.

De son côté, l’ambassadeur de France au Burundi, M. Jeremie Blin a fait savoir que ce projet vient renforcer les relations d’amitié et de coopération entre la France et le Burundi. Il s’inscrit dans les différentes stratégies du plan national de développement du Burundi (PND2018-2027), et la santé étant l’une des principales priorités du gouvernement du Burundi.

Il a signalé que  la France intervient beaucoup  dans le domaine de la santé surtout dans la lutte contre les pandémies, la tuberculose, le paludisme et le VIH/Sida. L’ambassadeur de France au Burundi a aussi promis que ce pays continuera à faire d’autres activités dans d’autres domaines surtout la formation professionnelle et l’énergie.