• mar. Juin 25th, 2024

La première dame du Burundi exhorte les jeunes de se méfier de tout ce qui peut compromettre leur avenir

ByAdministrateur

Juin 4, 2023

KIRUNDO, 2 juin (ABP) – La première dame du Burundi, Angeline Ndayishimiye, a participé vendredi, le 2 juin 2023, à l’atelier de sensibilisation des jeunes élèves internes de l’ITAB Kigozi, en commune et province Kirundo (nord du Burundi), sur la santé sexuelle et reproductive, le VIH/SIDA, la nutrition, le bien-être et la COVOD-19, a constaté l’ABP sur place.

La première dame a indiqué que, selon les experts, les jeunes filles d’entre 15 et 19 sont exposées aux diverses difficultés, notamment les grossesses non désirées, le VIH/SIDA, la consommation des drogues, les maladies liées à la malnutrition etc.

Elle a indiqué qu’on ne peut pas espérer que ceux qui ont subi ces difficultés peuvent se fixer des objectifs leur conduisant à l’auto développement. Elle a ajouté que ces experts ont aussi montré que le rendement de cette catégorie de jeunes à l’école est rarement bon, ce qui handicape également le développement de la communauté.

La première dame a demandé à ces jeunes élèves de bien préparer leur avenir en se méfiant de tout ce qui peut le bloquer, comme l’ivresse, les stupéfiants, les films inadmissibles, etc. Elle leur a fait un clin d’œil qu’il faut s’efforcer de terminer les études et fréquenter même l’université.

Quant au représentant du ministère de l’éducation nationale et de la recherche scientifique, M. Herménégilde Burikukiye, a salué les initiatives de la première dame qui soutient valablement le secteur de l’éducation nationale, ce qui montre qu’elle est préoccupée par les défis qui hantent ce secteur et qu’elle s’est fixée des objectifs pour les surmonter.

Il a indiqué que ce ministère reconnait l’implication de la première dame dans le programme de cantine scolaire endogène dont elle est marraine, cela consiste à nourrir les enfants à l’école, ajoutant qu’elle ne cesse de prodiguer des conseils aux jeunes, afin qu’ils préparent leur avenir.

Le chargé de la santé reproductive a fait savoir que 12% des jeunes filles d’entre 15 et 19ans ont connu des grossesses non désirées, tandis qu’à peu près 120 enfants d’entre 10 et 14ans ont été accueillis en 2021 par les différentes formations sanitaires pour accoucher.

Précisons que la première dame a enfin octroyé 150 matelas, des ballons de football, de basketball et de volleyball, ainsi que des maillots à l’ITAB Kigozi.

La première Dame remet des maillots de sports aux élèves