• lun. Juil 15th, 2024

Clôture de l’exercice MEDREX

ByAdministrateur

Juin 5, 2023

BUJUMBURA, 5 juin (ABP) – Les travaux d’échange d’expérience de deux semaines  entre la délégation médicale de l’armée américaine et le personnel de l’hôpital militaire de Kamenge (HMK), MEDREX, ont été clôturés vendredi  le 2 juin 2023, par le secrétaire permanent au ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, M. Audace Nduwumusi.

Nduwumusi a indiqué que ces échanges d’expériences ont été fructueux et des liens d’amitiés ont été tissés. « Pour le présent exercice, les rapports qui nous sont parvenus disent que les participants ont partagés les bonnes pratiques et se sont enrichis mutuellement ». Et d’ajouter que le Ministère tient à féliciter le personnel de l’HMK et la délégation médicale de l’armée américaine pour le travail assidu mené ensemble et dans la complémentarité. C’est ainsi qu’il a demandé au personnel de l’HMK ayant participé à l’exercice de garder les connaissances acquises et de les mettre au profit des patients.

Selon lui, cet exercice, d’échange d’expérience, a permis à la délégation de l’armée américaine de découvrir les conditions de travail dans un milieu médical avec de ressources logistiques limités. Elle s’est rendu compte que certaines pathologies sont bien gérées mais pour d’autres, la gestion est parfois inadéquate suite au manque de moyens d’imagerie pour confirmation de diagnostic, a-t-il poursuivi. Dans le contexte de liens d’amitié tissés entre le gouvernement du Burundi et celui des Etats Unis, un appui en scanner à l’HMK pourrait être bénéfique pour cet hôpital et pour les patients qui sollicitent ce service.

Nduwumusi a également précisé que l’hôpital militaire de Kamenge est un hôpital qui a l’ambition d’être compétitif sur plan national, régional et international. Pour ce faire, l’exécution de ses projets phares tels que la construction du bâtiment imagerie et chirurgie (BIC), création d’un centre de chirurgie cardiaque et cardiologie interventionnelle, construction d’un bloc d’hospitalisation des militaires, le remplacement des tôles en amiante, pour ne citer que ceux-là, lui permettront d’y arriver mais aura besoin de l’appui des partenaires.

Pour sa part le Directeur général de l’HMK, Dr Marc Nimburanira a signalé que cet exercice d’échange d’expérience a été  conduit conjointement par certains membres du personnel cet hôpital et une délégation médicale de l’armée américaine, sur la prise en charge des patients en réanimation, au bloc opératoire, en Gynéco obstétrique, la maintenance des équipements médicaux et hygiène. « Les exercices similaires avaient été conduits à notre hôpital en 2013 et 2015 et avaient été couronnés de succès », a-t-il ajouté.

Selon toujours lui,  l’hôpital militaire de Kamenge est un des hôpitaux de références du Burundi qui a des ambitions de rayonner aussi bien sur le plan international en acquissent  plus de compétences techniques, tactiques et matérielles. Et de préciser que cette situation  permettra de donner des soins de qualité tel que prôné par le devise de cet hôpital à savoir « Un bon accueil dans un hôpital propre pour des soins de qualité ». Pour arriver à cet objectif noble I’HMK doit passer par le renforcement des capacités de son personnel, l’acquisition des équipements adaptés et une augmentation des infrastructures, a-t-il conclu.

Pour sa part, Mme Mélanie Harris Higgins ambassadeur des Etas Unis d’Amérique au Burundi, elle  a indiqué que « dans un partenariat, il n’y a pas d’un côté qui soit meilleur. Chacun apporte des expériences utiles à l’autre ».  Pour elle, la collaboration entre la force nationale de défense burundaise  et les prestataires et administrateurs médicaux de l’armée américaine démontre une expérience d’apprentissage collaboratif pour les deux parties.

L’exercice de collaboration médicale, MEDREX,  a permis l’échange de bonnes pratiques, de procédures et des techniques dans un environnement clinique très actif. Elle espère, tout de même, que cet échange d’expérience sera particulièrement utile pour répondre et participer aux missions de l’ONU et de l’Union africaine.