• ven. Mai 24th, 2024

Le  manque d’eau potable perturbe le développement

ByAdministrateur

Juin 9, 2023

CANKUZO,  7 juin (ABP) – La population de la province cankuzo se lamente que leur développement est handicapé suite au manque d’eau potable, selon certaines personnes contacté par l’ABP. C’est le cas de la population des collines Mishiha et Rugerero en commune Mishiha, collines Cankuzo et Kavumu en commune Cankuzo, les collines Bumba et Ruramba en commune Gisagara et la colline Rusagara en commune Kigamba.

Cette population  a expliqué que le manque d’eau perturbe sa santé, suite aux maladies des mains salles, ce qui occasionne  la régression importante de l’économie familiale.

A titre illustratif, sur la colline Mishiha, la population de moyen limité utilise des eaux de pluie ou des puits qu’on a creusés, au moment où les autres capables  dépensent 500 fr bu pour chaque bidon de 20l d’eau. Sur la colline Rugerero, la population n’a autre choix que puiser l’eau de la rivière Mbaraga.

Quant à la colline Cankuzo, même le peu qui est disponible, est quelque fois trop salle surtout pendant la période pluvieuse, en saison sèche, on observe des coupures répétitives.

Au sein de l’AHAMER, ils confirment cette inquiétude et la justifie par le niveau de taux de couverture en eau potable en cette province qui  est assez bas soit 64% et  57% de taux de desserte.

Le représentant de cette agence en province Cankuzo, M. Bosco Nijimbere,  dit que l’adduction en eau potable intercommunale de Mwiruzi va, cette année, être construite par le programme prodeci-turikumwe pour alimenter les collines Mishiha et Ruramba.

Il demande l’intervention des partenaires dans la érection d’ autres adductions en Eau Potable dont on a déjà fait les études comme Mugozi pour alimenter en eau potable le chef-lieu de la province, Kanyomvyi pour la colline Nyamugari en commune Cendajuru, AEP Gasarasi pour alimenter la colline Bumba, Matyazo pour alimenter les collines Rusagara et Humure  de la commune Kigamba ainsi que d’ autres adductions pour remédier à ce problème.

Vous saurez qu’en 2022, on a enregistré 98 cas de diarrhée sanglante et 16 cas de fièvre typhoïde et paratyphoïde comme le rapporte le bureau provincial de la santé à Cankuzo.