• dim. Mai 26th, 2024

Début de la collecte des billets de 5 000 et 10 000Fbu

ByAdministrateur

Juin 18, 2023

En province Kayanza (nord), la collecte des anciens billets de 5 000 et 10 000Fbu a été faite dans toutes les 29 zones que comptent les neuf communes de cette province. De façon générale, la population a été servie à partir de 8 heures. Le gouverneur de Kayanza colonel Rémy Cishahayo, qui a lancé cette activité en commune Butaganzwa, a signalé qu’il n’y a pas d’irrégularités de taille à signaler.

S’adressant à la population, le gouverneur Cishahayo, a fait savoir que le gouvernement responsable et laborieux met en priorité la population et que c’est pour cette raison qu’il a organisé cette collecte des anciens billets afin que personne n’en soit victime. Il a exhorté les habitants de Kayanza à ne pas continuer à conserver l’argent à domicile mais plutôt à ouvrir des comptes auprès des banques et microfinances pour la sécurisation de leur patrimoine. De plus, il a demandé de prendre soin de nouveaux billets en évitant de les plier ou les froisser.

Les habitants contactés par l’ABP saluent la mesure récemment prises de collecter les anciens billets de 5 000 et 10 000 Fbu et demandent que la remise des nouveaux billets soit faite dans les meilleurs délais afin qu’ils subviennent à leurs besoins quotidiens.

Comme constat aux centres de collecte desdits billets dans les zones Nyabibuye, Ninga et Butaganzwa, peu de gens qui venaient remettre les anciens billets étaient sur les files d’attente.

Dans Bujumbura rural, l’opération de remise et de collecte d’anciens billets de 10000fbu et de 5000 fbu a débuté avec un retard dans les zones.

Il était prévu que cette opération débute à 7h30, à Gatumba, elle a débuté à 9h, à 10h30 l’enregistrement de la population qui remet l’argent n’avait pas encore commencé en zone Rukaramu suite au manque de registres et de reçus mais l’administration a commencé l’enregistrement juste après. En zone Maramvya, les administratifs étaient sur les lieux et recevaient la population qui amenait cet argent daté du 4 juillet 2018.

Partout, l’affluence des déposants n’était pas grande, en zone Gatumba les gens n’étaient pas nombreux, en zone Rukaramu quelques personnes attendaient d’être enregistrées, il en était de même en zone Maramvya.

Mme Céline Niyonzima, une des déposants qui a donné une somme de 140 000fbu a indiqué que son argent était un capital journalier et a demandé au gouvernement d’agir en parent et de leur retourner les nouveaux billets sans tarder.

En zone Maramvya, de petits commerçants qui ont déposé leur argent demandent si le soir ou demain ils pourront avoir de nouveaux billets ?

Le chef de zone Sadiki Ngenzirabona a indiqué à l’ABP que l’enregistrement a débuté avec un retard dû au fait qu’ils n’ont pas eu le matériel la veille de l’opération.

A signaler que n’eut été ces retards, le travail s’est bien déroulé.

En province cankuzo, la population rencontrée au chef-lieu de la zone cankuzo pour la remise de billets de 5000 et 10000 a indiqué que certaines  personnes âgées ont tardivement reçu le message pour dire qu’on peut constater des retards.

De plus, selon les mêmes sources, certaines se sont rendu le matin aux différentes microfinances alors qu’elles n’ont pas de compte.

Un autre cas déjà constaté est celui des personnes de la zone minyare qui sont venues à cette zone cankuzo mais qui ont été obligées de retourner pour déposer leurs anciens billets dans leur zone de résidence.Elles ont demandé la prolongation du délai de cette campagne. Ils ont également demandé la remise des nouveaux billets  le plutôt possible pour que leurs activités de développement avancent normalement

A Karusi, la collecte des billets de cinq mille et de dix mille déjà remplacés par la BRB s’est déroulée dans de bonnes conditions selon les administrateurs contactés sur place.

En commune Buhiga, à 9 h 20 minutes, 56 personnes avaient déjà versé leurs billets à la zone Buhinyuza. La plus grosse somme déposée jusque-là s’élevait à 1.400.000 frbu. En commune Gitaramuka, à la zone Ntunda, à 10 h 30, sur 99 personnes enregistrées, la plus grosse somme déposée était de 4.670.000 frbu. Dans la même commune, zone Gitaramuka, à 11 h 10 minutes, sur 148 personnes déjà inscrites, la somme la plus élevée était de 850.000 frbu grâce à la proximité de la coopec et de la poste selon l’administrateur Mme Pascaline Ndagijimana qui, par téléphone a contacté sa délégation en zone Nyaruhinda avant de signaler à l’abp que 67 personnes sont enregistrées et que 1.085.000 frbu est la somme la plus grosse déposée jusque-là. En zone Maramvya de la commune Nyabikere, les délégués de la BRB procédaient à la collecte par échange mais ne donnaient pas plus de 100.000 frbu selon l’administrateur Mme Claudine Murekerisoni.                 Malgré les remerciements accordés au gouvernement qui a pensé à la collecte zonale, la population trouvée sur la queue de versement demande un remboursement rapide de l’équivalent au risque de mourir de faim. Notons que la police été présente sur les lieux pour éviter les dérapages.

En province de Mwaro, la campagne de collecte des billets a eu lieu dans toutes les 17 zones que compose la province Mwaro. Cette campagne a été supervisée par des administratifs provinciaux et communaux. Il s’est observé que les personnes qui sont venues remettre ces billets, sont ceux qui n’ont pas de numéros de compte bancaire ou dans des microfinances.  Les gens qui se sont entretenus avec l’ABP ont demandé que les nouveaux billets soient disponibles le plus tôt possible pour que leurs activités quotidiennes ne soient pas perturbées.  Signalons que dans chaque zone, chaque colline a son registre dans laquelle on mentionne le nom de celui qui remet l’argent, la somme et sa signature.

A Rumonge, la campagne de remise et collecte les billets de 5000fbu et 10000fbu en province Rumonge s’est bien déroulée.  Dans différentes zones où nous avons passé le matin de ce jeudi, la population avait répondu massivement au rendez-vous. En zone Buruhukiro, les chargés  de cette activité envoyé par l’administration communale ainsi que les administratifs locaux ont commencé par expliquer l’organisation de cette campagne. Après, ils se sont mis à la préparation des documents nécessaires comme les registres et reçus afin de débuter l’inscription proprement-dite. Les habitants que nous avons contacté surplace ont indiqué qu’ils apprécient positivement, la bonne action de l’Etat de rencontrer dans les zones, ceux qui n’ont pas des comptes bancaires. Toutefois, ils sont inquiétés par le fait qu’ils ont remis tout l’argent qui faisait vivre leurs familles et disent qu’ils ne voient pas d’autres moyens  pour subvenir aux besoins de leurs familles avant l’arrivée des nouveaux billets. Ils ont ainsi demandé aux concernés de faire leurs mieux pour que les nouveaux billets leur parviennent dans les meilleurs délais afin de continuer à faire vivre leurs familles. En zone Gatete, la situation était la même, la population était venue pour être enregistrée en apportant les billets dont le retrait en circulation est proche. Certains des commerçants rencontrés sur place ont précisé qu’il est actuellement difficile de vendre ou d’acheter des articles car, les anciens billets sont souvent refusés, ont-ils ajouté. Ils ont eux aussi demandé la disponibilité des nouveaux billets pour continuer leur vie quotidienne. Il est à signaler que certains commerçants de la même localité ont préféré ce jeudi, de laisser leurs boutiques fermées comme l’a confirmé le chef de la même zone.

Les habitants s’alignent en zone Ninga