• dim. Juil 21st, 2024

L’enregistrement des détenteurs des billets de cinq mille et de dix mille de 2018 se déroule en toute sécurité

ByAdministrateur

Juin 18, 2023

RUTANA/BUBANZA/CIBITOKE/RUYIGI/GITEGA, 16 juin (ABP) La campagne de collecte des anciens billets de cinq mille et de dix mille francs a débuté le jeudi 15 juin 2023, dans toutes les provinces du pays. En province Rutana, l’activité de collecte des billets en cours de retrait de la circulation a eu lieu dans les dix-huit zones qui font la province de Rutana, a-t-on constaté.

Dans les zones Rongero et Gitaba de la commune de Rutana, peu de gens n’ayant pas de comptes dans des banques ou institutions de microfinance, remettaient ces billets. Les administratifs collecteurs ont indiqué que la campagne se déroule bien, espérant que tous les billets concernés seront collectés dans cette localité.

Les personnes venues remettre ces billets qui se sont entretenus avec l’ABP, ont salué l’initiative de l’Etat de faciliter l’échange des anciens billets contre des nouveaux pour toutes les catégories de gens.

Ils demandent que les nouveaux billets soient disponibles rapidement afin que leurs travaux puissent continuer à la normale.

En province Bubanza, l’activité de collecte des billets de 10000 et 5000 Fbu s’est déroulée sans contrainte dans les zones où l’ABP s’est rendu sur place. Jusqu’à 12h30, en zones Mitakataka de la commune Bubanza et Musigati de la commune Musigati, 147 personnes étaient déjà enregistrées, avec 26 480 000 Fbu collectés, dont 1824 billets de 10 000 Fbu et 1648 de 5000 Fbu. Tandis qu’en zone Bubanza, 35 personnes étaient déjà enregistrées avec 2 290 000 Fbu collectés, a-t-on appris sur place.

L’autre constat a été que des longues files étaient visibles devant les agences de l’Interbank et de la COOPEC. A noter que la province Bubanza est faite de 15 zones et que la collecte de ces billets s’est poursuivie même dans l’après-midi.

En province Cibitoke, la campagne de collecte des billets datant du 4 juillet 2018, s’est bien déroulée. Les représentants de l’administration provinciale et communale étaient sur les lieux, et les quittances sont remises aux déposants. En commune Buganda, les déposants ont eu deux reçus, pour que la commune reste avec une souche.

Dans 17 zones sur 24 qui font la province, où l’ABP a eu les données, jusqu’à 16h30, la commune Bukinanyana, a enregistré 275 déposants qui ont amené un montant de 31.149.000 Fbu. La commune Mabayi a, quant à elle, enregistré 88 déposants d’une somme de 8.020.000 Fbu. La commune Murwi, a reçus 278 déposants qui ont amené un montant de 23.640.000 Fbu, tandis que la commune Rugombo a enregistré 210 personnes ayant déposé 21.190.000 Fbu. La population de cette province a en général salué l’organisation de ladite campagne.

En province de Ruyigi, cette activité s’est également déroulée sans incident. Le gouverneur de province, le commissaire provincial de police, le chef de cabinet du gouverneur ainsi que les quatre conseillers du gouverneur s’étaient réparties dans les sept communes de cette province. Mme Emerencienne Tabu, gouverneure de Ruyigi a effectué la supervision dans les communes de Ruyigi et Butaganzwa.

Au chef-lieu de la province, elle a pu s’entretenir avec la presse locale et la population,  en direct sur les ondes de la Radio Agaseke FM. Dans cette émission, elle a appelé la population à se dépêcher dans la remise des billets de 10 000 et 5 000 en cours de retrait de la circulation avant la date prévu puisqu’il n’y aura pas de   prolongation.

Au début de la matinée, les files d’attentes de la population qui venait remettre ces anciens billets ont été constatés. La majorité de la population rencontrée sur les lieux comprenaient cette activité visant à redorer l’économie nationale. Une autre opinion parmi cette population propose plutôt qu’il faudrait soit, prolonger la période de collecte de ces billets, soit augmenter le personnel et les lieux de collecte de ces billets ou encore augmenter le montant échangé dans les banques ou par le personnel de la BRB. Cette même opinion insiste qu’il faudrait aller jusqu’à chaque colline pour collecter  le maximum possible de billets, encore en possession de la population des coins les plus reculés des chefs-lieux de zone.

Dans son émission avec la population et les journalistes locaux,  diffusé en direct, sur l’antenne de la radio-Agaseke FM, du chef-lieu de la province Ruyigi, Mme Tabu  a signalé que la population burundaise et surtout celle de Ruyigi, doit changer de mentalité et garder en elle que la collecte de ces billets vient pour leur propre bien et ne pas attendre le dernier jour pour remettre ces billets en masse.

Elle a également déploré le comportement de certaines institutions de microfinance et quelques banques servant à Ruyigi qui n’ont pas parvenu à échanger ces billets, expliquant qu’elles sont en possession des billets de 1000Fbu ou 500Fbu et ce, depuis l’annonce de la BRB sur le retrait de circulation des billets de banque de dix mille et cinq mille.

A la fin de la journée, l’ABP a constaté que la plupart des points de collectes zonaux n’avaient pratiquement plus de personnes à enregistrer, alors que certaines institutions financières telles que la COOPEC, la régie nationale des postes et même certaines banque avaient encore des files d’attentes à servir.

La population de la province Gitega (centre du pays) qui n’a pas de comptes dans des institutions bancaires a répondu à la campagne de collecte et d’enregistrement des billets de cinq et dix milles Fbu au niveau de leurs zones en vue d’avoir accès aux nouveaux billets, a constaté l’ABP sur place.

L’administrateur de la commune Gitega Dr Jacques Nduwimana a apprécié la manière dont la campagne s’est déroulée dans la commune Gitega. Mais, il a signalé le cas d’une personne qui s’est présenté à la banque avec 600.000 Fbu des billets de 2015. Cet argent n’a pas été pris en attendant la décision de la Banque de la République du Burundi BRB, a-t-il précisé.

Dr Nduwimana invite la population de continuer à amener cet argent de façon que personne ne reste avec ces billets. Il a ajouté qu’il n’y aura pas la période de prolongation tenant compte des taux de participation pour la première journée dans les zones de Gitega rural et Mubuga.

Il a, à cet effet, interpellé la population à épargner leur argent dans des institutions bancaires ou des microfinances pour éviter des cas de vol ou de gaspillage inutile.

La population rencontrée sur le lieu demande que les nouveaux billets soient disponibles le plus tôt possible du fait qu’ils ont tout donné et qu’ils restent avec les poches vides.

Signalons qu’au niveau de la zone Mubuga, les agents chargés de cette opération ont collecté plus de 46.000.000 pour la première journée.

A Mwaro, une somme de 302.385.000Fbu a été collectée pour une seule journée dans les 17 zones qui font la province, lors de la campagne de collecte des billets de 10000Fbu et de 5000Fbu fabriqués le 4/7/2018. Dans la commune Bisoro, on a pu collecter 64.300.000Fbu et la commune Gisozi a collecté 15.055.000Fbu. La commune Kayokwe a enregistré une somme de 38.240.000Fbu, celle de Ndava a pu enregistrer 76.835.000Fbu, au moment où la commune Nyabihanga a collecté un montant de 75.325.000Fbu et celle de Rusaka 32.630.000Fbu.

Il est a signalé que le montant échangé par l’équipe de la BRB ce jour même, s’élève à 57.005.000Fbu en provenance des zones Rusaka et Makamba. L’administration provinciale de Mwaro a signalé que les activités se sont bien déroulées.

Vue partielle des billets collectés