• ven. Juil 19th, 2024

Ouverture officielle d’un nouveau-né dans le paysage des institutions de microfinance

ByAdministrateur

Juin 19, 2023

BUJUMBURA, 19 juin (ABP) – Le directeur de la supervision, de la stabilité financière et de l’inclusion financière à la Banque de la République du Burundi (BRB), Libère Nduwimana, a procédé le samedi 17 juin 2023, à l’ouverture officielle de l’institution financière dénommée Twikangure Microfinance s.a, agréée par cette banque le 2 juin 2023 en tant qu’une institution de microfinance de première catégorie ayant la forme juridique de société anonyme, a constaté l’ABP sur place.

Au nom du gouverneur de la BRB, M. Nduwimana a félicité ce nouveau-né dans le paysage des institutions de microfinance du Burundi, qui vient à point nommé pour aider la population à épargner et à demander des crédits pour s’auto-développer et développer le pays. Il l’a également félicité pour sa contribution pendant la période de collecte des billets démonétisés de 10000 et 5000 FBu qui datent de 2018.  « La déconcentration des services de Twikangure Microfinance apporte une contribution quant à la mise en œuvre des programmes de l’Etat pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement durable, et surtout dans la mise en application du slogan du président de la République, Evariste Ndayishimiye, qui souhaite que chaque bouche ait à manger et chaque poche, de l’argent », a-t-il fait remarquer.

Il a demandé à d’autres institutions de microfinance agréées au Burundi à déconcentrer leurs services afin d’être à proximité de la population qu’elles sont censées servir.

Nduwimana a profité de cette occasion pour interpeller la population à ne plus conserver l’argent à domicile, mais plutôt à ouvrir des comptes dans les banques ou dans les institutions de microfinance, selon leur choix. Il l’a également interpellée à couper court avec le système de transfert d’argent face à face ou main à main, mais surtout à avoir recours au virement bancaire, à la remise de chèque et au transfert électronique par téléphone.

Il a enfin appelé les a institutions de microfinance à multiplier les séances de sensibilisation de la population sur le bien-fondé et l’importance d’épargner son argent dans les institutions financières.

Pour sa part, le représentant du directeur exécutif du Réseau des institutions de microfinance (RIM), M. Salvator Nitunga, a indiqué que cette microfinance est devenue le 46ème membre du RIM en changeant de la 4ème catégorie à la première catégorie. C’est la deuxième microfinance qui change de catégorie de cette manière dans l’histoire des institutions de microfinance du Burundi, a-t-il témoigné.

Il a souhaité que Twikangure Microfinance soit un leader dans la bonne gouvernance, dans l’accueil des clients, dans l’octroi des crédits agricoles, etc. Il a fait savoir que le RIM ne ménagera aucun effort pour assurer la protection de l’épargne de la population conformément à la loi et par le biais de la digitalisation et de la consolidation de l’unité entre les clients des institutions de microfinance car, a-t-il déclaré, tous les clients sont égaux devant la loi.

Il a, à toutes fins utiles, proposé de travailler en trilogie Administration-RIM-Actionnaires et partenaires, pour surmonter les défis qui s’observent dans le secteur d’épargne et de crédit, en l’occurrence, l’octroi des crédits orientés dans le secteur agricole, l’éducation de la population sur la bonne gestion de l’argent, la digitalisation des services dans le secteur d’épargne et de crédit, la bonne gouvernance et le renforcement des capacités du personnel de ce secteur.

                                                                              Vue partielle des participants

Le président du Conseil d’administration (CA) de Twikangure Microfinance (Ex-GROSAUDECO Twikangure GFC), Gervais Ntirampeba a, quant à lui, signalé que cette microfinance, qui a commencé ses activités en 2020 en tant que Groupement financier communautaire (GFC) de 4ème catégorie, dispose de 33 branches dans presque toutes les provinces du pays dont 5 branches basées à Bujumbura. Elle contribue au développement communautaire en octroyant des crédits à ses clients à un faible taux d’intérêt, a-t-il ajouté.

Selon M. Ntirampeba, Twikangure Microfinance vise à approcher les services financiers à la population, à mobiliser la population sur la conservation de l’argent dans les institutions de microfinance pour sa sécurité et à renforcer l’éducation financière à ses clients. Cette microfinance prévoit octroyer des crédits dans le secteur agro-pastoral, a-t-il rassuré.

Il sied de signaler que Twikangure Microfinance s.a, a déjà octroyé des crédits de plus de 8,168 milliards de FBu à 2878 personnes et 108 groupes. Elle a déjà embauché plus de 290 jeunes, et a déjà octroyé des stages professionnels et académiques à 200 et 300 jeunes respectivement.