• lun. Juin 24th, 2024

BUJUMBURA, 26 juin (ABP) – Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye recommande aux participants à la croisade d’appliquer ce qu’ils ont appris. Il s’est exprimé le 24 juin 2023, à la quatrième journée et la dernière de la prière nationale d’action de grâce à l’occasion du 3ème anniversaire de son accession au pouvoir.

Ndayishimiye s’est dit étonné que des croisades aient été organisées depuis le pouvoir de son prédécesseur, feu Pierre Nkurunziza, est qu’il n’y ait pas de changement de comportement chez certains leaders qui y participent, donc qui laissent ce qu’ils ont appris sur place.

Le jour clôturant la croisade a d’abord été occupé par un enseignement du révérend pasteur Pierre Claver Ndayisenga de l’Eglise méthodiste libre. Il a indiqué que les hommes ont toujours des choses qui les séparent et c’est la loi de la nature, « nous devons savoir que ce qui nous sépare importe peu par rapport à ce qui nous unit et la différence est une richesse ».

Il a signalé que là où il y a l’unité, les gens s’entraident et les burundais doivent savoir que ceux qui partagent les racines ont une même disparition, a-t-il expliqué. Il a appelé les burundais à partager les dons, à s’aimer les uns et les autres, à respecter la loi, à ne pas s’opposer à l’autorité car celui qui va oser subira la rigueur de la loi. Il a interpelé tout un chacun d’être responsable au service et en famille sans oublier d’implorer Dieu qui fait tout.

Le pasteur Ndayisenga a appelé les burundais et surtout les leaders à bien accueillir le changement, puisqu’il émane de la volonté de Dieu. Ainsi, a-t-il souligné : « Obéissez Dieu et apprenez à vivre de ce dont vous possédez ». Il leur a invité d’éviter la jalousie et de se comparer aux autres, mais de travailler pour atteindre leurs objectifs. Il a terminé ses enseignements en leur interpelant de réduire au maximum ceux qui peuvent les induire en erreur.

Le président Ndayishimiye a signalé que la plupart des Burundais est fier des mensonges. Il a appelé les leaders à promouvoir la vérité. Selon le président de la République, le problème des Burundais n’est pas lié à la pauvreté car ils ont de quoi à manger, le problème c’est la paresse.

Les petites choses créent des conflits, a renchéri le chef de l’Etat, signalant que les familles comme les Bajiji, les Bahanza, les Banyakarama, … existaient depuis et cela devraient constituer une fierté nationale mais le mauvais leadership pause des problèmes au pays sur base de ces dernières.

Il a exhorté aux leaders d’accepter les conseils, demander des conseils et même le président de la République a besoins des conseillers.  Il a terminé son enseignement en demandant aux magistrats de changer de comportement et de bien servir les gens qui souffrent de l’injustice pour les soulager.

La croisade d’action de grâce à l’occasion de la célébration du 3ème anniversaire d’accession au pouvoir du président de la République a été clôturé par le discours du chef de l’Etat.

En effet, le président Ndayishimiye a signalé que le tout puissant a fait de bonnes choses sur le Burundi et que ce dernier a vécu une période difficile mais Dieu l’a redressé. Il a remercié tous les participants à cette croisade de quatre jours et a imploré Dieu pour qu’il continue à le protéger durant la nouvelle phase qu’il débute en dirigeant le pays.

Selon M. Ndayishimiye, « nous allons commencer un nouveau départ, les Burundais sont appelés à s’y préparer. Nous allons cultiver et produire car Dieu a béni notre pays ».

Le chef de l’Etat a remercié les leaders pour leur participation, l’équipe qui a préparé la croisade, l’administration, les forces de défense et de sécurité, les leaders religieux, toutes les chorales qui ont bien chanté pour agrémenter la fête.

En guise de remerciement à la famille présidentielle, la population de Bujumbura lui a remis divers cadeaux, constitués de neuf vaches, de moutons, de beaucoup de paniers de vivres, des poissons du lac Tanganyika et des régimes de bananes plantains.

Le révérend pasteur Pierre Claver Ndayisenga
Vue partielle des leaders participants à la croisade