• lun. Fév 26th, 2024

Mise en place du réseau des journalistes et des medias pour le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

ByAdministrateur

Juil 2, 2023

BUJUMBURA, 29 juin (ABP) – Le secrétariat permanent de la plateforme multi sectorielle de sécurité alimentaire et nutrition a organisé un atelier, mardi 27 juin 2023 à Bujumbura, à l’endroit des medias et des journalistes pour la mise en place d’un réseau des medias et journalistes afin de contribuer au renforcement de la sécurité alimentaire et nutrition.

La mise en place du réseau des journalistes pour le renforcement de la sécurité alimentaire et la nutrition au Burundi va contribuer beaucoup dans la mobilisation étant donné que les problèmes liés à la malnutrition sont multisectoriels et nécessitent une réponse multisectorielle.

Au cours  d’un atelier de mise sur pied de ce réseau, le ministre  de la communication, des Technologies de l’information et des Médias, Léocadie Ndacayisaba a, dans son allocution de circonstance, fait savoir que ce pas franchi est d’une importance capitale pour la majorité de la population burundaise qui utilise des medias comme sources d’information.

Quant au secrétaire exécutif permanent du secrétariat permanent de la plateforme multisectorielle  de sécurité  alimentaire et de nutrition, Dr Célestin Sibomana, les problèmes de nutrition ont beaucoup de facteurs de manque d’information en la matière. Selon lui, parmi ces facteurs la composante comportementale occupe une place importante : «Ne pas savoir quoi manger, ne pas savoir comment manger ainsi ne pas savoir les initiatives prometteuses pour renforcer l’alimentation des enfants dans la famille », a-t-il précisé.

Selon lui, il serait difficile d’avancer dans ce processus de mobilisation laissant de côté les journalistes qui portent loin le message à travers  leurs medias. « Nous voulons donc vous mettre en réseau pour qu’il y ait un jeu de complémentarité ; une synergie dans la diffusion de l’information liée à l’éducation nutritionnelle et à l’adoption des comportements favorables à une nutrition efficace pour nos enfants », a-t-il déclaré.

Selon toujours lui, les enfants ayant subi la malnutrition chronique enregistrent des retards mentaux, qui, par conséquent, affecte leur apprentissage à l’école et seront moins productifs à l’âge adultes.

Cet atelier a été clôturé par l’adoption de statut du réseau des journalistes et des medias pour le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.