• lun. Juil 15th, 2024

Clôture de la session parlementaire du mois d’avril 2023

ByAdministrateur

Juil 3, 2023

GITEGA, 30 juin (ABP) – Le Sénat burundais a clôturé, vendredi le 30 juin 2023, la session parlementaire du mois d’avril 2023. Dans son allocution de circonstance, le président de la chambre haute du parlement, M. Emmanuel Sinzohagera, a lancé un appel vibrant aux sénateurs d’entamer, durant leurs vacances, le dialogue avec la population, à propos de la mise fin ou de la prorogation du système de quota ethniques dans l’exécutif, le législatif et le judiciaire, conformément à leur mission constitutionnelle liée à l’article 289. A cet effet, il leur a recommandé d’aider à comprendre, tous ceux qui  résisteraient face à cette question, l’article susdit afin qu’ils puissent, à leur tour, y apporter leurs  contributions.

Dressant le bilan  des réalisations durant les trois derniers mois, le président du Sénat  a fait savoir que cette institution a analysé et voté 15 projets de loi. Il a cité, entre autres,  le projet de loi portant modification du Code de procédure civile, le projet de loi portant fixation du budget général de la République du Burundi pour l’exercice 2023-2024 et le projet de loi portant révision du Code minier du Burundi. Quant au contrôle de l’action gouvernementale,  M. Sinzohagera a indiqué que le Sénat a invité trois ministères pour fournir des éclaircissements à propos des questions qui préoccupent la population. Ces ministres étaient notamment celui de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, celui des Affaires étrangères et de la Coopération au Développement ainsi que celui de l’Environnement, de l’Agriculture,  et de l’Elevage.

En marge de ce qui précède, le président du sénat a indiqué que les membres du bureau ont effectué des descentes dans différentes circonscriptions du pays afin de s’imprégner des préoccupations de la population et d’apporter leur contribution dans ses activités de développement. Il a saisi l’occasion pour rappeler aux sénateurs d’aller se joindre à la population de leurs circonscriptions respectives dans ses travaux d’auto-développent et de s’enquérir de ses préoccupations.

Sinzohagera a, par ailleurs, annoncé que les sénateurs vont continuer d’être auprès de la population pour vérifier la mise en application des lois adoptées et pour la sensibiliser sur la sauvegarde de la paix et de la sécurité. Les cérémonies de clôture de cette session parlementaire ont vu la présence de certains membres du corps diplomatique et consulaire accrédité au Burundi, de certains représentants des commissions nationales et de certaines personnalités œuvrant en province Gitega.