• dim. Mai 19th, 2024

La première dame demande aux sociétés de recrutement des jeunes filles vers l’étranger, de bien s’informer sur leur avenir avant de les envoyer

ByAdministrateur

Juil 26, 2023

KIRUNDO, 19 juil (ABP) – La première dame du Burundi, Mme Angeline Ndayishmiye, a participé mardi le 18 juillet 2023, à Kigali, la capitale du Rwanda, à une réunion internationale d’échange sur le rôle des femmes leaders dans le développement.

De retour à la frontière Burundo-rwandaise de Gasenyi-Nemba, en province Kirundo (nord du Burundi), elle a animé une conférence de presse au même poste-frontière de Gasenyi, dans laquelle elle a indiqué que la réunion portait sur l’évaluation de mis en œuvre du protocole de Maputo sur les droits de l’homme en Afrique en général, et ceux de la femme en particulier. Au cours de cette rencontre, la première dame a indiqué, aux participants, que son institution a réalisé pas mal de choses, dont l’éducation des jeunes filles, la prévention des grossesses non désirées, la facilitation du traitement de la fistule obstétricale chez les femmes, etc.

Au cours de cette conférence de presse, la première dame a recommandé aux sociétés qui envoient les jeunes filles à l’étranger pour la recherche du boulot, de s’enquérir d’abord de leurs conditions de vie, une fois arrivé dans ces pays car, a-t-elle précisé, certaines sont maltraitées.

Elle n’a pas manqué de faire un clin d’œil aux parents, de ne pas laisser leurs enfants abandonner les études pour aller dans les pays, où leur avenir est incertain.