• lun. Juin 17th, 2024

Ouverture du séminaire pour les cadres des organisations des média des pays de la Ceinture et de la Route

ByAdministrateur

Juil 26, 2023

ZHEJIANG 20 juil (ABP) – Le Vice-président de l’Université normale de Zhejiang (Zhejiang Normal University : ZJNU), Shao Guoping, a procédé mercredi le 19 juillet 2023, à l’ouverture solennelle du séminaire pour les cadres des organisations de journalisme des pays de la Ceinture et de la Route (Seminar for Belt and Road Journalism Organization Executives), prévu du 18 au 31 juillet 2023, dans les locaux de ladite université.

Par le biais de l’ambassade de la République populaire de Chine au Burundi et dans le cadre de renforcer davantage les échanges médiatiques entre la Chine et le Burundi, ce séminaire a connu la participation de deux journalistes burundais (celui de l’Agence burundaise de presse et celui du journal Le Renouveau) lauréats du concours « Prix média » organisé en mars 2023 par le Conseil national de la communication (CNC).

Dans son allocution, M. Guoping a espéré que ce séminaire va fournir aux participants une plateforme pour renforcer les échanges et partager des expériences. « Il vous donnera également quelques pistes de réflexion sur le développement de l’industrie des médias. Il va renforcer non seulement la coopération médiatique entre la Chine et les pays de la Ceinture et de la Route, mais encouragera également, les efforts de collaboration entre tous les participants pour relever les défis rencontrés à l’ère numérique », a-t-il poursuivi.

Selon lui, les médias jouent un rôle crucial dans la transmission de l’information et dans la l’orientation de l’opinion publique. Ils se sont fixé l’objectif de faire connaître les valeurs sociales, de rallier l’opinion publique, d’éduquer les jeunes, de développer la culture, et d’afficher une image de marque, a-t-il ajouté.

Le représentant de tous les participants à ce séminaire, Jomshed Olimoy de la République du Tadjikistan en Asie centrale, a remercié vivement le gouvernement chinois et la ZJNU pour ce privilège accordé aux différents participants pour cette année. Il a exprimé le souhait d’apprendre des idées nouvelles et innovantes qui aideront les pays de la Ceinture et de la Route à booster le développement de leurs industries médiatiques.

« La Chine a donné un exemple exceptionnel aux pays en voie de développement à travers ses réalisations remarquables à l’échelle mondiale. En tant que pays luttant pour le développement, nous nous sommes positionnés pour la cohésion nationale, la presse libre, la protection des droits de l’homme, la gratuité d’une éducation de qualité, la promotion des droits des femmes et la participation à la gouvernance. Nous sommes impatients d’apprendre de l’expérience chinoise », a poursuivi M. Olimoy.

                                                                        Photo de famille des participants

Dans sa présentation sur le fonctionnement et la gestion de l’industrie des médias (Operation and Management of Media Industry), le directeur de la branche de Jinhua du Groupe Presse au Quotidien de Zhejiang (Jinhua Branch of Zhejiang Daily Press Group), Xu Xiaoen, a révélé que sur base des statistiques officielles de 2022, la Chine compte plus d’un milliard d’internautes dont 98,8% utilisent des téléphones mobiles pour accéder à l’internet.

Ainsi, a-t-il souligné, avec l’essor rapide de la communication de réseau, les reportages en texte pur ne peuvent plus répondre aux besoins des lecteurs. Par conséquent, les journalistes doivent être dotés des compétences en photographie, en vidéographie et en édition d’images pour la convergence des médias, a estimé M. Xiaoen ,  tout en révélant qu’à l’ère actuelle avec l’évolution des technologies, les médias sont partout et quiconque peut être un journaliste.

Pour sa part, le professeur à la ZJNU, Tian Zhongchu, a fait remarquer dans sa présentation sur les médias de masse et les changements sociaux dans la Chine contemporaine, que les médias ont joué un rôle irremplaçable dans la reconstruction de l’ordre social, la publicité des évènements et ont travaillé comme un guide pour le public. A partir des années 1978, l’économie du pays a commencé à croître grâce au flux de l’information transmise dans un ordre bien organisé, d’où le gouvernement chinois a opté pour soutenir les médias traditionnels à s’adapter à l’ère actuelle car, a-t-il souligné, ces derniers ont joué un rôle prépondérant dans le développement du pays, avant la venue de l’internet.

Avec les médias de masse, a-t-il poursuivi, les vies de la population ont connu des changements remarquables en ce qui concerne l’habillement, le régime alimentaire, les logements, les moyens de transport, la culture, pour ne citer que ceux-là.

Signalons que plus de 30 participants issus de 14 pays de la Ceinture et de la Route, ont répondu présent à ce séminaire.