• dim. Juin 16th, 2024

Les jeunes affiliés au parti CNDD-FDD appelés à connaitre les racines de leur parti

ByAdministrateur

Août 3, 2023

MURAMVYA, 3 août (ABP)–Le secrétaire des ligues affiliés au parti CNDD-FDD, Lazard Mvuyekure, en compagnie du chargé de la ligue des jeunes imborakure, Eric Nshimirimana, a animé mercredi le 2 septembre au Lycée Muramvya, une séance d’enseignements aux représentants de la  ligue des jeunes imborakure, en provenance des communes Bukeye et Muramvya  (Centre-Ouest), a noté l’ ABP sur place.

                                                                                                      Vue partielle des participants

M. Nshimirimana, s’est basé sur la signification du vocable « imbonerakure » et leur a demandé de la sauvegarder et de préserver son originalité. Il a mobilisé les jeunes affiliés au parti au pouvoir d’appuyer les activités et les programmes du gouvernement, tels que la protection de l’environnement et la prévention des feux de brousses et la solidarité, la cohésion sociale avec les leaders au niveau de leurs collines respectives. Il a demandé aux leaders de recevoir et de s’approprier les ordres donnés par leurs supérieurs, avant de les transmettre à leurs dirigés.

Selon le chargé des ligues affiliés au parti, M. Lasard Mvuyekure, le but de ce séminaire de formation était de pouvoir aider ces jeunes à connaitre leur parti et rappeller de se souvenir du parcourt  des FDDs au CNDD-FDD dans la restauration de la démocratie au Burundi.  M. Mvuyekure a martelé que cette rencontre est une opportunité  de préparer les jeunes affiliés, en vue  de se renforcer les uns les autres sur le plan politique, socio-économique et  communautaire. Il a insisté pour que les membres effectifs du parti soient ceux qui le connaissent bien, qui comprennent pourquoi il a été mis en place.

L’importance de cette formation est que ces jeunes puissent être utiles à la famille, à la commune et au pays. Au cas contraire le récalcitrant  est autorisé de quitter la famille, selon Mvuyekure.

« Mentainant, il  y a  la paix  et la sécurité, c’est clair, le soleil brille et la lune est au-dessus, nous ne voulons pas les briseurs de chaînes  dans notre politique de développement, dans la restauration des valeurs et bonnes mœurs ». « Nous devons avoir une même vision, une même compréhension pour une même efficacité sur terrain », a-t-il poursuivi.

Notons que ces enseignements ont été également organisés en commune Rutegama en faveur des jeunes imborakure de cette localité et ceux des communes Kiganda et Mbuye.