• mar. Juin 18th, 2024

Ouverture de la session parlementaire ordinaire du mois d’août 2023

ByAdministrateur

Août 3, 2023

GITEGA, 1er août (ABP) – Le président du sénat burundais, M. Emmanuel Sinzohagera, a procédé, mardi, le premier août 2023, à l’ouverture solennelle de la session parlementaire ordinaire du mois d’août 2023, dans l’hémicycle de la chambre haute du parlement, sis à Gitega (centre du pays), la capitale politique du Burundi.

Les cérémonies ont connu la présence de certains membres du corps diplomatique et consulaire accrédités au Burundi et des cadres du pays œuvrant dans la province de Gitega.

Dans son allocution de circonstance, M. Sinzohagera a saisi l’occasion pour dresser le bilan des réalisations des sénateurs durant leurs vacances parlementaires du mois de juillet 2023.

Parmi celles-ci, il a évoqué le lancement officiel de l’évaluation du système de quota ethnique dans l’exécutif, le législatif et le judiciaire conformément à l’article 289 de la constitution de la République du Burundi. Il a fait savoir que cet article stipule qu’un délai de cinq ans est accordé à l’institution sous sa responsabilité pour évaluer s’il faut mettre fin ou proroger le système de quota ethnique dans l’exécutif, le législatif et le judiciaire.

Il a lancé un appel vibrant aux sénateurs et à tous les leaders burundais de soutenir cette mission pour que les descentes que le sénat va effectuer dans les provinces, à cette fin, puissent dégager un recueil des contributions issues de toutes les composantes de la société burundaise.

S’exprimant sur les activités de la session parlementaire ordinaire du mois d’août, M. Sinzohagera a annoncé six projets de loi qui seront analysés, tout en précisant que la même analyse se fera pour les projets qui sont restés lors de la dernière session.

En marge de ce qui précède, M. Sinzohagera a salué les efforts du gouvernement en matière de l’augmentation et la gestion des récoltes, la sensibilisation sur l’élevage du petit bétail, le rehaussement de l’économie nationale et la diminution des sentences qui passaient une longue période dans les tribunaux. Il n’a pas manqué d’adresser des mots de félicitation à la première dame du pays pour le prix des nations Unies lui décerné en matière de la population, édition 2023. Il lui a souhaité d’aller de l’avant.