• mer. Mai 22nd, 2024

Ouverture de la session parlementaire ordinaire du mois d’août 2023

ByAdministrateur

Août 3, 2023

BUJUMBURA, 1er août (ABP) – Le président de l’Assemblée Nationale, M. Daniel Gélase Ndabirabe a ouvert  mardi  le premier août 2023, à l’hémicycle de Kigobe, la session parlementaire ordinaire d’août 2023, conformément à l’article 179 de la Constitution de la République du Burundi du 7 juin 2018.

S’ agissant de la mission principale de l’assemblée nationale, M. Ndabirabe a fait savoir que les élus du peuple vont analyser et adopter six projets de loi durant cette session parlementaire ordinaire d’août 2023, à savoir  le projet de loi portant code des communications électroniques et postales, le projet de loi organique portant modification de la loi organique N°1/21 du 3 août 2019 régissant la Cour Suprême, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord entre le gouvernement de la République du Burundi et le gouvernement de la République des Maldives sur l’exemption de visa pour les ressortissants des deux pays respectifs, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord entre le gouvernement de l’Etat de Qatar et le gouvernement de la République du Burundi concernant la réglementation de l’emploi des travailleurs burundais dans l’Etat du Qatar, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord-cadre sur la coopération dans le Bassin du Fleuve Nil ainsi que le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord de coopération militaire et technique entre le gouvernement de la fédération de Russie et le gouvernement de la République du Burundi.

Durant les vacances parlementaires, les députés ont réalisé plusieurs activités tout en restant au côté de la population notamment des travaux de développement communautaire et des activités de renforcement des capacités.

Le président de l’Assemblée nationale a fait savoir que les députés et les cadres de l’assemblée nationale ont participé à un atelier de formation sur les principes et les pratiques de passation et de gestion des marchés publics en date du 10 au 13 juillet 2023.

Ainsi, du 25 au 28 juillet 2023, des femmes parlementaires ont participé à un atelier de formation sur les techniques de lobbying et plaidoyer pour la prise en compte du genre dans les lois, les budgets de l’Etat  et les plans communaux de développement communautaire (PCDC).

L’assemblée nationale a également participé au lancement officiel de l’évaluation du système de quota ethnique dans l’exécutif, le législatif et le judiciaire. Ces activités étaient organisées à Gitega par le sénat du Burundi conformément à l’article 289 de la constitution de la République du Burundi, a-t-il dit.

Profitant de  ces moments de descente sur terrain, le président de l’Assemblée nationale a souligné qu’ils ont exhorté la population burundaise à sauvegarder la paix et la cohésion sociale et à s’atteler au travail, en multipliant les projets de développement, afin d’accroître la production notamment dans le domaine agropastoral.

Le président de l’assemblée nationale appelle la population à poursuivre l’irrigation des champs et cultiver dans les marais. Aussi, doit-t-elle garder à l’esprit de ne pas consommer ou écouler toute la production  au marché, selon  Hon Ndabirabe.

De plus, les députés se sont joints à toute la Nation lors de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance du pays, ajoutant que l’Assemblée nationale a saisi cette occasion pour  réitérer son soutien au chef de l’Etat qui ne cesse d’appeler tous les burundais à redoubler d’efforts pour ne plus compter sur l’appui extérieur et de faire du Burundi un pays économiquement émergent en 2040 et développé en 2060.

Selon toujours lui, le président de la République du Burundi vient d’entamer une vaste campagne pour assainir le secteur de la justice afin de garantir un Etat  de droit.

L’Assemblée nationale soutient cette campagne et interpelle le personnel judiciaire sur leur devoir de garantir une justice équitable et travailler pour l’intérêt du pays, a-t-il martelé.