• mer. Mai 22nd, 2024

Vers la mise en œuvre du projet « Twivuze Twese »

ByAdministrateur

Août 3, 2023

CIBITOKE, 14 juil (ABP) – La province sanitaire de Cibitoke, en collaboration avec le Consortium We World GVC, COPED et IADH, a organisé, le jeudi 13 juillet, au chef-lieu de la province Cibitoke une réunion provinciale d’échange sur la mise en oeuvre du projet « Twivuze Twese ».

Pour le Consortium, ce projet vise à contribuer à la résilience du système de santé communautaire, par la mise en oeuvre d’une stratégie efficace et inclusive définie par la participation active de la population et des organes communautaires, pour assurer une cogestion durable du système de soins de santé primaires.

En effet, selon le Représentant de We World GVC, Séverin Niyokwizigirwa, ce projet est financé par l’Union Européenne, pour trois ans, avec un budget de 3,8 millions d’euros. Il sera exécuté dans six provinces à savoir Cibitoke, Ngozi, Kayanza, Muramvya, Bujumbura et Rumonge.

                                                                                           photo de famille des participants

Il a indiqué que le projet va promouvoir la santé communautaire, et renforcer la participation de la société civile à la cogestion du système de santé primaire. Il a fait savoir que cette stratégie vise à renforcer les relations de la population avec les centres de santé, via une cogestion de santé primaire de la société civile. Cette stratégie vient répondre aux questions en rapport avec la santé, telles que la faible qualité,  la faible demande de services de prévention et de promotion, la  recrudescence des maladies transmissibles et non transmissibles y compris la malaria et  la prévalence de la malnutrition. Selon Monsieur Niyokwizigirwa, l’objectif principal du projet est la couverture sanitaire universelle.

Des échanges et débats ont été axés sur le fonctionnement des comités de santé (COSA) et des groupements des agents de santé communautaire (GASC),  l’opérationnalité et les défis des mutuelles de santé communautaire. Quant au Chef de cabinet du gouverneur, Anicet Saïdi, il a remercié le Consortium qui va exécuter qui va offrir des opportunités de se faire soigner. La bonne santé permettra le développement durable de toute la province, a-t-il souligné.