• ven. Mai 24th, 2024

Les chefs d’entreprises appelés à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés à travers les stages de premier emploi

ByAdministrateur

Août 9, 2023

BUJUMBURA,5 août (ABP) – Le ministère des Affaires de la Communauté Est africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture,  a organisé, vendredi le 4 août 2023, à Bujumbura, un atelier de sensibilisation des chefs d’entreprises, dans le cadre de la collaboration entre ONU Migration ( OIM) , le  Programme d’autonomisation économique et d’emploi des jeunes ( PAEEJ) et Agence Burundaise pour l’Emploi des Jeunes(ABEJ), sous le thème : « faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés à travers les stages de premier emploi.

A cette occasion, le Secrétaire permanent au ministre ayant la jeunesse  dans ses attributions, M. Mbarubukeye Séverin, a indiqué que le chômage est un défi majeur pour les jeunes diplômés. A cet effet, le gouvernement fournit des efforts pour faciliter les jeunes à avoir facilement l’accès au stage dans son premier emploi.

C’est dans cette optique que le gouvernement collabore avec les différents partenaires qui sont les entreprises publiques et privées pour faciliter le travail des jeunes.

M.Mbarubukeye a précisé qu’il y a plusieurs initiatives qui ont été faites par le gouvernement du Burundi. Il s’agit entre autres de la mise en place de différentes institutions comme le PAEEJ; ABEJ et OIM.

D’autres initiatives sont le regroupement des jeunes en coopérative ou associations pour faire face à ce défi.

Il a fait savoir que quelques finissants ou les jeunes diplômés qui ont fait les stages dans les entreprises ont trouvé l’emploi permanent,  ce qui donne le courage aux stagiaires. Il n’a pas manqué de signaler que les jeunes continuent à faire beaucoup des stages professionnels pour renforcer leurs capacités car, ces stages donnent des occasions de recevoir des emplois. Il a fait savoir que l’objectif est d’avoir au moins 30% de stagiaires qui auront du travail permanent, après leurs stages.

Le  chef adjoint de l’OIM, M.Asima Michael, a fait savoir que la question de l’emploi chez les jeunes diplômés devient de plus en plus difficile. Il a appelé les jeunes à faire des stages professionnels pour pouvoir créer eux-mêmes leur propre emploi, en appuyant sur les compétences acquises lors des stages effectués.

Il a constaté  que le nombre des demandeurs de stage est élevé malgré la réticence des entreprises qui trouvent que c’est une charge pour eux, sans oublier le faible niveau en termes de compétences exigées par les entreprises et l’abandon du stage suite du non encouragement.