• lun. Juil 22nd, 2024

Le Burundi,  56ème  au classement des jeux mondiaux interuniversitaires de Chengdu

ByAdministrateur

Août 23, 2023

BUJUMBURA, 23 août (ABP) – Le Burundi a décroché la 56ème place sur les 113 concurrents, lors de la 31ème édition des jeux mondiaux interuniversitaires qui se sont déroulés, du 28 juillet au 8 août 2023, rapporte à l’ABP, le président de la Fédération Burundaise du Sport universitaire, M. Salvator Gashaka.  Pour la 1ère participation à ces jeux mondiaux, M. Gashaka, s’est dit satisfait des résultats, indiquant que c’est déjà un bon début pour le Burundi. Il a ajouté que le pays qui n’avait été représenté que par six athlètes dans une seule discipline de l’athlétisme, a été mieux placé plus que d’autres pays représentés par plusieurs athlètes et dans plusieurs disciplines.

Gashaka a, ensuite, indiqué que ces jeux mondiaux ont permis d’acquérir de l’expérience pour se préparer aux prochaines échéances. « Les athlètes burundais sont talentueux mais manquent de préparation physique ». Pour les prochaines échéances des jeux mondiaux interuniversitaires qui se tiendront en Allemagne en 2025, M. Gashaka espère que la délégation burundaise sera représentée dans plusieurs disciplines individuelles et collectives. C’est au moment où le Burundi a été représenté en athlétisme seulement lors de ces jeux mondiaux interuniversitaires.

Pour atteindre cet objectif, il a interpellé le ministère en charge de la jeunesse, et d’autres partenaires,  pour soutenir la fédération. Aux jeunes du secondaires et du primaire, il a appelé à avoir de l’engouement pour le sport, à viser loin pour être éligible quand ils seront à l’université, afin de  représenter le pays dans des compétitions internationales.

La seule fille athlète de la délégation, Mlle Violette Ndayikengurukiye  a disputé la finale aux 500 mètres et  a occupé la 8ème place au classement général. Se confiant à l’ABP, après une séance d’entrainement, elle a indiqué qu’elle s’est fixé l’objectif d’aller plus de l’avant pour participer dans d’autres compétitions internationales et décrocher des médailles. Elle demande d’être appuyée pour y arriver.  Pour sa part, M. James Manamugabe, l’un des deux ambassadeurs du sport universitaire au Burundi, se projette  aux Jeux Africains Interuniversitaires qui se tiendront au Cameroun, en 2024. Spécialiste du 200 et 400 mètres aux jeux mondiaux de Chengdu, il considère que la participation aux Jeux africains au Cameroun en 2024, va servir de tremplin pour réussir les jeux mondiaux qui se tiendront en Allemagne en 2025.  M. Manamugabe a ajouté que les défis,  surtout physique,  qui ont été constatés peuvent être relevés. Pour y arriver, lui aussi appelle au soutien des athlètes dans toutes les phases de préparation.