• mar. Juin 18th, 2024

L’usage de la dolomie, le moyen efficace pour corriger l’acidité des sols

ByAdministrateur

Août 23, 2023

GITEGA, 18 août (ABP) – Le gouverneur de la province de Gitega (centre du pays), M. Venant Manirambona, a interpellé la population à faire l’usage de la dolomie, pour corriger l’acidité des sols.

Il a livré ce message, le 16 août 2023, au moment où il procédait, ensemble avec le représentant de l’IFDC (centre international pour la fertilisation des sols) et celui de l’ONG One Acre Fund Tubura, au lancement des activités de l’application de la dolomie.

Cette opération s’est déroulée sur la colline de Rweru, en commune de Giheta et dans les exploitations champêtres de la coopérative Sangwe, se trouvant dans la zone Mungwa, en commune de Gitega.

Le gouverneur de province a saisi l’occasion pour exprimer ses mots d’appréciation positive des interventions des deux organisations en matière agricole. Leurs appuis contribuent à l’augmentation de la production agricole, a-t-il renchéri, précisant que cela cadre bien avec la volonté du gouvernement responsable et laborieux de tirer la population de l’insécurité alimentaire.

Le représentant de l’IFDC, M. Oscar Nduwimana a, dans son discours, motivé l’intérêt de l’application de la dolomie sur les terres du Burundi. Il a fait remarquer que 73% des terres sont touchées par l’acidité et que l’IFC est intervenu, par conséquent, avec 10 000T de dolomie dans 38 communes du pays, pour servir sur une superficie de 5 500 hectares.

Quant à l’ONG One Acre Fund Tubura, le chef des projets, M. Jean Claude Yamuremye, s’est exprimé sur les quantités de dolomie qui seront livrées aux associations sous encadrement de cette ONG. Dans la commune Gitega, a-t-il indiqué, 497 tonnes vont servir à 338 ha, tandis que dans la commune Giheta, 285 tonnes y seront livrées pour une superficie de 203 ha. L’application de la dolomie n’exclut pas l’usage des fertilisants organiques et/ou minéraux, ont-ils conclu.