• jeu. Juil 18th, 2024

Les préparatifs pour la rentrée scolaire édition 2023-2024 vont bon train

ByAdministrateur

Sep 4, 2023

BUJUMBURA, 30 août (ABP) – Le directeur de l’école technique secondaire (ETS) de Kamenge, M. Jean Bosco Nzitonda a révélé à l’ABP mardi le 29 août 2023, que les préparatifs pour la prochaine rentrée scolaire dans cet établissement se déroulent à la normale. C’est au moment où le calendrier scolaire montre que la rentrée scolaire pour l’année scolaire 2023-2024 est prévue le 11 septembre 2023.

M. Nzitonda a indiqué les préparatifs ont commencé par la réparation de certains objets de première nécessité à cet établissement comme les lits, les portes, les toilettes, les bancs pupitres ainsi que les tableaux noirs.

Il a aussi affirmé l’existence de la nourriture pour le premier mois. Malgré la montée vertigineuse des prix des denrées alimentaires qui s’observe dans le pays, M. Nzitonda espère que cette situation va prendre fin pour faire nourrir des élèves sans trop de difficultés.

Cependant, il a évoqué la carence du personnel à cette école occasionnée par le départ des certains employés en retraite dont 12 enseignants, sept encadreurs et cinq veilleurs. Il a signalé à l’ABP qu’il a fait la demande aux concernées et espère que la rentrée scolaire va commencer avec le remplacement ceux-ci.

Au lycée d’excellence Ngagara, les préparatifs pour la rentrée scolaire 2023-2024 vont également bon train. Selon Éric Nyandwi, directeur d’internat à cette école, ce lycée prévoit accueillir un effectif équivalent à 469 d’élèves dont 109 filles et 275 garçons. Comme à l’ETS Kamenge, le lycée d’excellence Ngagara se prépare en faisant la réparation de certains objets et de l’hygiène.

M. Nyandwi a aussi souligné que ce lycée comporte des champs où ils cultivent des maïs, des légumes ainsi que des bananes. Ces cultures complètent des subsides en provenance de l’Etat, pour nourrir les élèves. Il a de cette façon, annoncé qu’au lycée d’excellence tous les élèves devraient être internes pour faciliter l’encadrement et a signalé que ces élèves ont des meilleurs résultats pendant les examens de l’Etat avant de souligne que le premier élève pour le concours national édition 2022-2023 provient était de cette école avec 97,7%.

Il a profité de cette occasion pour signaler le problème de manque des matelas et des dortoirs pour les filles. Il a expliqué que depuis sa création en 1955, ce lycée était destiné aux garçons. M. Nyandwi espère une réponse favorable face à la demande adressée à l’office burundais pour l’habitat (OBUHA), pour faire face à ce problème de logement.