• lun. Juil 22nd, 2024

Retour du président de la République d’une visite officielle en RDC

ByAdministrateur

Sep 4, 2023

BUJUMBURA, 29 août (abp) – Le Président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye est rentré, lundi 28 janvier 2023, d’une visite officielle de deux jours effectuée en République démocratique du Congo (RDC).

L’objet de cette visite était de renforcer les relations bilatérales de coopération et de fraternité existant entre la RDC et le Burundi à travers les projets de coopération dans les domaines variés, a-t-on appris du porte-parole du président de la République, Mme Rosine Guilène Gatoni au cours d’une interview accordée à la presse, à l’aéroport internationale Melchior Ndadaye.

Lors de leurs échanges, les deux chefs d’Etat ont eu une tête à tête et ont eu l’opportunité d’échanger sur des projets intégrateurs qui pourraient renforcer les relations en l’occurrence le projet de construction du chemin de fer qui va relier la Tanzanie, le Burundi et la RDC mais aussi le projet de construction du pont qui va relier le Burundi au niveau de la province Cibitoke et la RDC au niveau du Sud Kivu. Ils ont également évoqué la nécessité de créer des branches des agences bancaires burundaises à Uvira et à Bukavu et également des agences bancaires congolaises à Bujumbura dans le cadre d’améliorer les transactions commerciales entre les deux peuples, a-t-elle ajouté.  Selon toujours Mme Gatoni, les deux chefs d’Etat ont, en outre, échangé sur la situation sécuritaire qui prévaut à l’est de la RDC où le président burundais qui est également le président de la Communauté Est africaine (EAC) et son homologue de la RDC, Felix Antoine Tchisekedi Tchilombo ont déploré le fait que le M23 ne manifeste pas l’intérêt d’être cantonné. C’est ainsi que les deux chefs d’Etat ont lancé un appel à la région de prendre sa responsabilité afin de pousser le M23 au cantonnement mais également à pousser tous les groupes armés tant locaux qu’étrangers à déposer leurs armes et entamer le processus de démobilisation, de désarmement et de réinsertion.

Toujours dans le domaine de la sécurité et de la défense, a poursuivi Gatoni, lors de ces travaux il y a eu signature d’un Accord de Protocole dans le domaine de la défense entre le gouvernement congolais et le gouvernement burundais, accord ayant été signé par les ministres ayant la défense dans leurs attributions, en présence des deux chefs d’Etat afin de consolider la coopération dans le domaine militaire.

Mme Gatoni a également indiqué qu’à l’issue de ces travaux, les deux chefs d’Etat ont animé un point de presse au cours duquel ils ont répondu à différentes questions qui étaient, essentiellement, basées sur la situation sécuritaire qui prévaut à l’Est de la RDC. Selon, elle, les deux chefs d’Etat ont, par ailleurs, annoncé la préparation d’un sommet des chefs d’Etat de l’EAC, très prochainement, afin de revoir, d’analyser et de reprendre d’autres engagements qui pourraient, en quelque sorte, les aider à atteindre l’objectif que la communauté s’est fixée, qui consiste à soutenir la RDC dans ses efforts de rétablissement de la paix et de la sécurité sous le territoire congolais et particulièrement à l’Est de la RDC.