• lun. Juil 22nd, 2024

Le premier ministre burundais participe aux travaux de développement communautaire en commune Murwi

ByAdministrateur

Sep 5, 2023

CIBITOKE, 2 sept (ABP) – Le premier ministre de la République, Gervais Ndirakobuca s’est joint, samedi le 2 septembre, à la population de la commune Murwi, en province Cibitoke, dans les travaux communautaires, consistant au mélange du béton, pour les demi-colonnes du trottoir couvert des neuf salles de classe de l’ECOFO Karonge, en construction.

Selon l’administrateur communal de Murwi, Melchiade Nzokizwanayo, les neuf salles de classe déjà pavées qui manquent seulement de toitures, sont l’œuvre d’un nommé Anselme Bucumi, natif de la colline Gitera-Maranga, qui a financé pour les frais de construction, les fers à béton, le ciment, en exigeant à sa commune, seulement les briques, le gravier et le moellon. Ce natif qui voulut doter de sa colline natale de salles de classe modernes, a déjà donné aussi sa contribution de 200 bancs pupitres pour équipement. Bien qu’il compte venir en vacances au pays natal, il a déjà fait requête de tôles à la Présidence de la République, afin qu’il n’y ait pas de retard d’ouverture de la rentrée scolaire, à son ancienne école, de l’ECOFO Karonge.

Dans son allocution, le premier ministre a encouragé les habitants de la zone Buziransazi en commune Murwi, qui répondent aux appels du Président de la République, de travailler en coopératives, d’entretenir des petits jardins qu’ils irriguent selon leurs possibilités, pendant la saison sèche en cours. Il les a interpellés à obéir à leurs dirigeants, et ne pas prêter oreille aux récalcitrants, et malintentionnés, voulant les dérouter. Pour vaincre la cherté de la vie décriée par certains, le Premier Ministre les a appelés à travailler, produire beaucoup pour leurs familles et nourrir d’autres coins du pays, pourquoi pas d’autres pays. Pour cette zone de la commune Murwi, connue pour avoir caché les combattants du FDD, dans les années difficiles, le Premier Ministre Ndirakobuca a encouragé cette population, modèle d’hospitalité et la discrétion, pour servir également de modèle, dans les activités de développement. Pour sa part, il a promis de suivre le dossier de demande de tôles pour les neuf salles de classe, avant la rentrée scolaire, prévue le 18 septembre prochain. Sur ce, il a promis aussi de contribuer dans l’équipement de ces salles de classe en bancs pupitres, sans oublier de promettre de s’associer aux autres natifs dans la réhabilitation de la route amenant à cette localité. Il n’a pas oublié de lancer un appel vibrant à la diaspora et aux autres natifs, d’emboîter le pas à Monsieur Bucumi, pour le développement de leurs collines natales.