• sam. Avr 13th, 2024

Les jeunes invités à s’atteler aux travaux de développement pour parvenir à contribuer dans la réalisation de la vision 2040-2060 

ByAdministrateur

Sep 25, 2023

BUJUMBURA, 21 sept (ABP) – Le vice-président de la République du Burundi, Prosper Bazombanza a représenté le chef de l’Etat pour ouvrir, jeudi le 21 septembre 2023 à Bujumbura, un forum de haut niveau des jeunes (Youth impulse 3ème édition) sous le thème : » Le rôle des jeunes dans la réalisation de la vision Burundi  Pays émergent en 2040 et développé en 2060. »

Bazombanza a fait savoir que 1000 jeunes dont ceux financés par le programme d’autonomisation économique et d’emploi des jeunes (PAEEJ), ceux venus d’autres  pays de la communauté Est Africaine (EAC) et la représentation de la jeunesse au niveau Africain participent dans ce forum.

Il a rappelé qu’en 2020, 1,5 milliards de la jeunesse avait entre 15 à 24 ans soit 16% de la population mondiale. Même au Burundi, selon le recensement général de la population qui a eu lieu en 2008, 66% de la jeunesse burundaise avait moins de 25 ans.

Selon le vice-président de la République, la majorité de la jeunesse est une force, ou un capital qu’il faut exploiter. Les jeunes sont le pilier du développement. On ne peut pas planifier les projets de développement sans tenir compte de la jeunesse. Pour cette raison, le gouvernement du Burundi se préoccupe beaucoup du chômage des jeunes.

Des structures comme la BIJE, PAEEJ et FIGA ont été mises en place pour aider les jeunes à se lancer dans l’entrepreneuriat et réaliser des projets de développement pour leur auto-développement et pour le développement du pays.

Il a demandé aux jeunes participants dans ce forum, de profiter de ces deux jours que va durer cette retraite, pour partager des expériences. Ces jeunes sont aussi exhortés de s’atteler aux travaux de développement, oser entreprendre même avec de petits capitaux, se créer de l’emploi, sensibiliser d’autres jeunes qui n’ont pas encore compris l’avantage d’entreprendre, ne pas sous-estimer les emplois, être courageux et ambitieux pour réussir à contribuer dans la réalisation de la vision 2040-2060 expliquant que  » l’avenir meilleur du Burundi se trouve dans les mains de la jeunesse ».

Les jeunes sont aussi appelés à répondre au recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage qui aura lieu fin août 2024 parce que les statistiques issues de ce recensement seront utilisées dans l’élaboration des projets et programmes de développement pour le pays.

Pour les partenaires, le vice-président de la République les a invités à soutenir le gouvernement dans ses programmes visant le développement de la jeunesse.

Les cérémonies d’ouverture de ce forum ont été clôturées par une visite des stands des bénéficiaires de PAEEJ.

Signalons aussi que le forum a vu la participation du président de la Cour constitutionnelle, les  députés, les représentants des partis politiques, les représentants du corps diplomatiques et consulaires accrédités à Bujumbura, les cadres de la présidence de la République et de la primature et autres.

Vue partielle des participants