• sam. Avr 20th, 2024

Lancement du festival national de la culture, édition 2023

ByAdministrateur

Oct 6, 2023

GITEGA, 29 sept (ABP) – Le ministère des Affaires de la Communauté Est Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a organisé depuis vendredi le 29 septembre, un festival national de deux jours, de la culture,  édition 2023 sous le thème : « Bâtissons un Burundi brillant par sa culture et son identité, facteurs incontournables qui nous feront parvenir à un Burundi émergent en 2040 et un Burundi développé en 2060 ».

Le  président de la République, M. Evariste Ndayishimiye a rehaussé de sa présence cette activité, en compagnie du vice-président de la République, Prosper Bazombanza, du premier ministre, Gervais Ndirakobuca et des deux présidents du parlement.

Ont pris également part à ces cérémonies, l’ombudsman Aimée Laurentine Kanyana, le secrétaire général adjoint du parti Cndd-Fdd Cyriaque Nshimirimana, différents cadres du corps de la défense et de la sécurité, le président de la Cour constitutionnelle Valentin Bagorikunda, le gouverneur de Gitega M. Venant Manirambona et autres.

Dans son discours d’accueil, le gouverneur de la province Gitega, a salué le pas déjà franchi dans le secteur de la culture en soulignant que l’avenir sera très meilleur tenant compte que la plupart des participants à ce festival étaient des jeunes. Il a saisi cette occasion pour remercier les jeunes qui ont déjà répondu à l’appel des autorités du pays leur demandant de créer leurs propres emplois au lieu d’attendre d’être embauchés.

Dans son discours d’ouverture solennelle de ce festival, le président de la République du Burundi a invité les Burundais à faire du Burundi, un pays émergent en 2040 et un pays développé en 2060, en se basant sur la culture. Il a recommandé  aux  Burundais en général et à la jeunesse en particulier de combattre avec toute leur énergie la paresse, source du sous-développement. Il leur a conseillé de  travailler en synergie « Ikibiri » dans des coopératives pour améliorer le rendement, et de recueillir des expériences en matière de développement.

Le président Ndayishimiye a déploré le fait qu’il y ait des gens qui font des études à l’étranger mais qui ne reviennent pas pour pratiquer, au Burundi, ce qu’ils ont appris.

Signalons qu’une vente exposition des articles culturels produits dans toutes les provinces du pays et un concours de culture sont à l’agenda des activités.

Signalons également que la province Gitega a été représentée par l’artiste Lazare Rurerekana. Ce dernier a manqué de visa alors qu’il était sur la liste des artistes qui ont accompagné le ministre en charge de la culture pour participer à la foire internationale qui se déroulera au Qatar à partir du 3 octobre. Lors de la visite de son stand, le président de la République a demandé au ministre en charge des affaires étrangères de gérer le cas pour que cet article prenne part à cette foire. Cet artiste indique que son tambour d’ornement a été embarqué avec les autres objets alors qu’il n’a pas pu partir avec la délégation.