• sam. Avr 13th, 2024

Prestation de serment de quatre nouveaux membres du gouvernement

ByAdministrateur

Oct 11, 2023

BUJUMBURA, 3 oct (ABP) – Les quatre nouveaux membres du gouvernement nommés, lundi, le 2 octobre 2023, par le Chef de l’Etat, ont prêté serment, mardi le 3 octobre 2023, au palais des Congrès de Kigobe, devant le Président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye et les deux chambres du parlement et la Cour Constitutionnelle.

Il s’agit du ministre de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, Dr Liduine Baradahana, le ministre de l’Environnement,de l’Agriculture et de l’Elevage, M.Prosper Dodiko, le ministre de la Fonction publique,du Travail et de l’Emploi,  M. Venuste Muyabaga, le ministre des Affaires de la Communauté Est Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, amb. Gervais Abayeho

                                                                      Photo de famille des membres du gouvernement

La main droite levée et la main gauche tenant le drapeau national et celui de l’unité nationale, ils ont juré fidélité à la Charte de l’unité nationale, à la Constitution et à d’autres lois qui en découlent. Ils se sont engagés à consacrer toutes leurs forces à défendre les intérêts supérieurs de la nation, à promouvoir l’unité et la cohésion du peuple Burundais, la paix et la justice sociales, dans l’accomplissement des fonctions qui leur sont confiées. Ils se sont en outre engagé à combattre toute idéologie et pratique de génocide et d’exclusion, à promouvoir et défendre les droits et libertés de la personne et du citoyen.

Après le serment, chacun des ministres apposait sa signature pour son engagement devant les membres de la Cour constitutionnelle.

Signalons que ces cérémonies ont connu la participation de l’ancien président de la République du Burundi, Sylvestre Ntibantunganya, le Vice-Président de la République, le premier ministre, l’ombudsman Burundais, les hauts gradés de la police et de l’armée, les représentants du corps diplomatique et consulaire accrédités à Bujumbura, les représentants des organisations internationales, les représentants des partis politiques et des organisations de la société civile, et d’autres dignitaires.