• dim. Avr 21st, 2024

Analyse et adoption du projet de calendrier des activités de la session parlementaire ordinaire d’Août 2023

ByAdministrateur

Oct 18, 2023

BUJUMBURA, 10 oct (ABP) – Les députés se sont réunis mardi le 10 octobre 2023, en séance plénière, à l’hémicycle de Kigobe, pour analyser et adopter le projet de calendrier des activités de la session parlementaire ordinaire du mois d’Août 2023, pour la période du 9 au 23 octobre 2023.

Parmi les activités prévues pour cette période, figurent les questions orales avec débat adressées au ministre ayant l’agriculture dans ses attributions sur le « rapport d’audit de capacité de gestion budgétaire du Ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage » produit par la cour des comptes pour la période de 2019/2020 à 2022/2023, questions orales avec débat adressées au ministre de l’éducation nationale et de la recherche scientifique sur le « rapport d’audit de capacité de gestion budgétaire du ministère de l’éducation nationale et de la recherche scientifique » produit par la cour des comptes pour la période de 2019/2020 à 2022/2023, Commémoration de l’assassinat du héros de l’indépendance Prince Louis Rwagasore.

Durant cette même période, il y aura également des questions orales avec débat adressées au ministre ayant la santé publique dans ses attributions sur le « rapport d’audit de la capacité de gestion budgétaire du ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida », produit par la cour des comptes pour la période de 2019/2020 à 2022/2023, analyse et adoption du projet de loi portant code des communications électroniques, analyse et adoption des amendements du Sénat sur le « projet de loi organique portant modification de la loi numéro 1/08 du 17 mars 2005 portant code de l’organisation et de la compétence judiciaire » analysé en seconde lecture. Il y aura également des questions orales avec débat qui seront adressées au ministre ayant les Finances dans ses attributions sur le « rapport d’audit de la gestion des comptes CC13027 et 1110/325 intitulé « Fonds commun unique de riposte contre le covid19 ».