• sam. Avr 13th, 2024

Une femme appréhendée pour escroquerie, fraude et usurpation de fonction

ByAdministrateur

Oct 18, 2023

BUJUMBURA, 10 oct (ABP) – Une femme originaire de la province Rumonge, du nom de Claire Kwizera, est détenue par la police nationale, suite à l’infraction d’escroquerie, d’imputation dommageable et d’usurpation de fonction, selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, du Développement Communautaire et de la Sécurité Publique, M. Pierre Nkurikiye, dans un communiqué de presse rendu public mardi le 10 octobre 2023.

M. Nkurikiye a précisé que cette dame a été appréhendée en mairie de Bujumbura, alors qu’elle venait d’ordonner au procureur de la commune de Ntahangwa, de libérer des présumés fraudeurs, qui avaient été appréhendés en zone Kinama, mairie de Bujumbura, pour accusation de fraude du carburant.

M. Nkurikiye a fait savoir qu’elle a été appréhendée, par le procureur de la République près du parquet de la commune Ntahangwa, lorsqu’elle lui a appelé par téléphone, lui intimant de libérer les présumés auteurs, soi-disant, sur injonction du chef de l’Etat burundais. Usant de ruse, le procureur, il a appelé cette femme dans son bureau pour échanger à propos de ce qu’elle venait de lui dire au téléphone. Après vérification, le procureur a constaté qu’il ne s’agissait que d’usurpation de fonction et l’a arrêtée puis confectionné son dossier.

Pour rappel, cette dame avait été appréhendée en 2021, en train de commettre les infractions, en se déguisant un fonctionnaire du ministère de la santé et avait déjà dépouillé auprès de trois victimes, des sommes d’argent respectivement de 500.000 Fbu, 800.000 Fu et allait escroquer aussi 1.300.000 Fbu.  Elle promettait à ces victimes de leur chercher un emploi au sein de ce ministère, selon Pierre Nkurikiye.

Il en a profité pour porter à la connaissance du public en général que la criminalité accusative sous forme d’escroquerie et d’usurpation de fonction est une réalité fréquente au Burundi, ajoutant qu’ils sont facilités par les différents canaux de communication modernes, en appelant les gens pour qu’ils déposent une somme d’argent sur des numéros de téléphone ou même sur des comptes bancaires avec la promesse d’un travail ou d’autres avantages.

Toute personne constatant ce genre d’affaires, est appelée à urgemment contacter les autorités administratives, la police ou la justice, afin que les auteurs puissent être appréhendés et traduits en justice.