• lun. Avr 15th, 2024

Ouverture de l’année jubilaire de bronze du lycée communal Mubuga

ByAdministrateur

Oct 19, 2023

GITEGA, 16 oct (ABP) – Le Directeur Général de l’administration du territoire, de l’éducation civique et des collectivités locales, au ministère en charge de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, M. Valentin Nahimana, natif de la zone Mubuga a rehaussé de sa présence, samedi le 14 octobre 2023, à Mubuga, en commune et province Gitega (centre du pays), les cérémonies marquant l’ouverture de l’année jubilaire de bronze du lycée communal Mubuga.

Cette journée a été couplée avec la remise des certificats aux lauréats de l’année scolaire 2022-2023.

A cette occasion, le directeur du lycée communal Mubuga, M. Siniremera Déo, a fait savoir que cette école a été créée en 1999 avec 15 élèves et était, à cette époque, un collège communal. Il a signalé qu’en 2011, cette école a été transformée en lycée communal avec section scientifique B. Depuis sa création, elle a déjà accueilli 3000 élèves, a-t-il précisé. M. Siniremera a indiqué que parmi ces derniers, 859 élèves ont eu le certificat du tronc commun tandis que 349 ont eu des diplômes ou certificats. Il a signalé que depuis sa création, cette école a connu plusieurs difficultés majeures dont le manque criant des enseignants qualifiés, des outils pédagogiques et des latrines, ce qui a entraîné selon lui, un grand échec dans les tests nationaux et les examens d’État.

M. Siniremera a interpellé les intervenants dans le domaine de l’éducation à Mubuga, à se mettre ensemble avec la direction de l’école et les natifs, pour voir ensemble les stratégies à mettre en place pour améliorer les résultats dans les examens d’Etat.

M. Valentin Nahimana, a, quant à lui, indiqué que cette école n’a jamais atteint ses objectifs, car, a-t-il dit, le niveau des élèves de cette école reste encore très bas si on se réfère aux statistiques. Il a interpellé les directeurs de différents établissements à conjuguer les efforts pour améliorer les résultats et à assurer un bon encadrement des apprenants et des enseignants. M. Nahimana a en outre signalé qu’il y a des directeurs qui n’encadrent pas les enseignants. Il a également fustigé le comportement des enseignants qui s’absentent au travail comme ils veulent. Il les a appelés à abandonner ce comportement et a demandé aux directeurs de sanctionner ceux qui ne travaillent pas convenablement, sans tenir compte de leur amitié ou de l’appartenance politique et/ou ethnique, afin d’arriver aux objectifs fixés.

Il a en outre demandé aux parents de se pencher sur l’éducation de leurs enfants, déplorant que le taux d’abandon au niveau national reste très élevé. Par ailleurs, l’administration, a été appelé à mener des sensibilisations, afin qu’il n’y ait pas des enfants en âge de scolarité qui n’aillent pas à l’école.