• mar. Avr 16th, 2024

Vulgarisation de la culture en plates-bandes

ByAdministrateur

Oct 19, 2023

BUJUMBURA, 19 oct (ABP) – Les petits agriculteurs de pommes de terre en commune Mugongomanga, province Bujumbura (ouest du Burundi), ont le vœu de mettre fin au manque de pommes de terre, auquel ils font face chaque année en saison A, a constaté l’ABP, mercredi 18 octobre dans cette commune.

La direction provinciale de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage (DPEAE), en collaboration avec le collectif des producteurs de semences du Burundi (COPROSEBU) appuyés par la Caisse coopérative d’Epargne et de Crédit Mutuel, CECM , a organisé, mercredi, le 18 octobre 2023, une visite des champs modèles de vulgarisation de la technique de la mise en culture de pomme de terre en plates-bandes, un pratique déjà maîtrisée et qui donne une grande production, estimée à dix fois ce qu’on a investi, selon les pratiquants.

Mme Ménédore Ndayishimiye de la colline Rutambiro, a fait savoir qu’elle pratique l’agriculture en plates-bandes depuis 2013, sous l’instigation de l’ISABU et l’ASARECA, qui l’avaient choisie comme un éleveur moderne, ajoutant que pour le moment elle veut adhérer au COPROSEBU.

M. Marc Bacanamwo, agronome de l’ISABU et secrétaire général du COPROSEBU a révélé les bienfaits de cette pratique de plates-bandes. Il a indiqué qu’on fait de petits champs que tout le monde peut faire, avec de petits moyens, et facile à entretenir, faciles à irriguer et à protéger contre les maladies. Il a ajouté que la CECM leur accorde des micros crédits agricoles, afin d’investir dans la production de semences.

M. Bacanamwo a révélé que les plates-bandes se pratiquent sur d’autres cultures comme le maïs, le haricot, ajoutant que son souhait est que les semences soient produites et achetées sur place et qu’il n’y ait plus de semences qui quittent des régions vers d’autres et vice-versa. Il sied de signaler que les agriculteurs de Mugongomanga sont sur une bonne lancée dans la mise en culture de la pomme de terre et rivalise avec la commune Mukike. Des collines sont verdoyantes de cultures de pommes de terre et de maïs.