• sam. Avr 20th, 2024

Déclaration de l’AVOD à l’occasion de la commémoration du 30ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye

ByAdministrateur

Oct 24, 2023

BUJUMBURA, 20 oct (ABP) – L’association des veuves et des orphelins pour la défense de leurs droits (AVOD), a sorti une déclaration, vendredi le 20 octobre 2023, à l’occasion de la commémoration du 30ème anniversaire de l’assassinat du premier président démocratiquement élu, Melchior Ndadaye.

Dans cette déclaration rendue publique par la vice-présidente de l’association, Mme Jacqueline Karibwami, l’AVOD rend hommage au président Melchior Ndadaye et à ses proches collaborateurs pour leur courage et détermination manifestés pour la démocratie. A cette occasion, l’AVOD a condamné les ennemis de la démocratie, et exprimé sa profonde compassion envers les victimes. L’AVOD a remercié l’Etat du Burundi pour les  gestes louables déjà posés, notamment l’élévation du feu Ndadaye au rang des héros nationaux, la mise en place du décret-loi régissant le statut de ses ayant droits, la construction d’un logement décent pour les parents du héros de la démocratie. Cette association a recommandé au gouvernement de reconnaitre comme Martyrs de la démocratie, tous les collaborateurs de Melchior Ndadaye qui ont été assassinés, de rétablir dans leurs droits leurs ayant droits, de réhabiliter tous les citoyens burundais meurtris par les différentes crises et de mettre en application les jugements déjà rendus en la matière.

A l’endroit de la CVR, l’AVOD a demandé d’entamer sans délai les investigations sur les autres crises, entre autres, celles de 1988 et 1993, avant que les témoins oculaires ne disparaissent.

Cette association a demandé aussi aux citoyens burundais, de combattre tout esprit divisionniste, de ne pas céder à la manipulation partisane et de se contenir afin de surmonter les souffrances endurées, pour une cohabitation pacifique et un développement durable.

La vice-présidente de l’AVOD a salué également les initiatives du gouvernement en décourageant les détourneurs des fonds publics. Elle a invité les Burundais épris de paix et de développement, à rester vigilants et dénoncer toute corruption