• ven. Avr 19th, 2024

Feu Melchior Ndadaye luttait pour la paix et la démocratie du pays selon Ntibantunganya

ByAdministrateur

Oct 24, 2023

BUJUMBURA, 20 oct (ABP) – Le parti Sahwanya Frodebu a organisé jeudi le 19 octobre 2023, une conférence de presse, à l’occasion de la 30ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye, sous le thème: »30ans après l’assassinat du président de la République Melchior Ndadaye, que reste-t-il de son héritage? »

L’ancien président de la République du Burundi et membre du parti Sahwanya Frodebu, M. Sylvestre Ntibantunganya, qui était parmi les proches de feu Melchior Ndadaye a rappelé aux participants certains des principes de feu Ndadaye.

                                                                 Vue partielle des participants

D’après lui, Ndadaye avait indiqué aux administratifs de son époque de promouvoir le droit de l’homme, tout en leur recommandant de respecter la vie d’autrui, étant donné qu’on la trouve nulle part une fois perdue. C’est lui aussi qui a plaidé d’enlever  la peine de mort dans le pouvoir judiciaire, a-t-il précisé. Il avait également promis d’enseigner la démocratie aux Burundais, ses avantages et ses exigences. Il avait le projet de développer la communauté d’ethnie Batwa, pour être au même titre que les autres Burundais. Il avait privilégié le développement inclusif et lutter contre les malversations économiques, il avait mis en garde les fonctionnaires de l’Etat sur ce dernier.

S’agissant de la coopération internationale, le héros de la démocratie privilégiait les bonnes relations internationales pour le développement ainsi que le dialogue social à tous les désagréments. Ainsi, a-t-il précisé, Ndadaye a laissé dans le cœur des Burundais, un rêve d’un nouveau  pays qui ne se construis pas sur la discrimination ni sur les meurtres basés sur les ethnies ou sur les clans.

Par ailleurs, Ndadaye a été le premier président démocratiquement élu. Comme l’adage français dit qu’ « aux âmes bien nés, la valeur n’attend pas le nombre d’âge, il a commencé la  bataille dès son plus jeune âge, et pourrait être un exemple aux jeunes d’aujourd’hui, a affirmé M. Ntibantunganya.

De ce fait, M. Ntibantunganya a alors interpellé les jeunes burundais à se lever tôt pour promouvoir le développement du pays et à se séparer à ceux qui veulent les utiliser pour le mal mais, à se joindre avec ceux, qui souhaitent un bon développement du Burundi.

Il leur a demandé à suivre l’exemple du président Ndadaye qui a tant aimé le pays et a enduré jusqu’à la mort dans le but de lutter pour la paix et la démocratie.

  1. Ntibantunganya a en outre interpellé les dirigeants des partis de toujours donner la valeur aux autres, de les encourager à agir afin de se sentir libre. Il leur a appelé aussi de toujours penser à préparer les nouvelles générations du parti, pour le développement du pays. Ses héritiers en politique existent-il encore ?, a-t-il demandé. Il a apprécié la place que le Gouvernement a donnée au héros de la démocratie et à sa famille.

Il avait des compagnons de lutte qui sont en besoin d’être commémoré. Il a sollicité aux dirigeants du parti Frodebu de chercher les photos de Pontien Karibwami, Jules Bimazubute, Juvénal Ndayikeza, Richard Ndikumwami, Eusébie Nshimirimana et Katabashirwa. Il a en outre plaidé pour la construction au Burundi d’un « Centre Melchior Ndadaye pour la démocratie et la réconciliation ».