• mar. Avr 23rd, 2024

Clôture au Sénat de la session parlementaire ordinaire du mois d’août 2023

ByAdministrateur

Nov 10, 2023

GITEGA, 31 oct (ABP) – Le président du Sénat burundais, M. Emmanuel Sinzohagera, a procédé mardi, le 31 octobre 2023, à la clôture de la session parlementaire ordinaire du mois d’août 2023, à l’hémicycle de Gitega (Centre du pays), a constaté  l’ABP sur place.

Dans son discours de clôture, il a fait savoir qu’au cours de cette session, les sénateurs ont analysé et adopté six projets de lois parmi sept projets que le gouvernement du Burundi leur avait envoyé. Parmi ces projets de loi, a-t-il précisé, figurent, entre autres, celui portant ratification par la République du Burundi de l’accord entre le gouvernement de la République du Burundi et le gouvernement de l’Etat de Qatar concernant la réglementation de l’emploi des travailleurs burundais dans l’Etat du Qatar signé à Doha le 7 mars 2023, celui portant ratification par la République du Burundi de l’Accord-cadre sur la coopération dans le bassin du Fleuve Nil, le projet de loi portant modification de la loi nº1/08 du 17 mars 2005 portant code de l’organisation et de la compétence judiciaire en seconde lecture.

Lors de cette session, le président du Sénat a vivement remercié les sénateurs membres de la commission permanente chargée des questions de genre et des relations avec l’assemblée législative de la Communauté est africaine, CEA. Ces sénateurs ont effectué des visites dans les provinces de Ngozi, Kirundo, Muyinga, Makamba, Rumonge et Bubanza du 04 au 08 septembre 2023,  pour s’enquérir de la situation des violences basées sur le genre observées dans ces provinces. M. Sinzohagera a indiqué que pendant cette période de vacances parlementaires, les sénateurs sont appelés à être toujours près de la population, surtout lors des travaux de développement communautaire organisés dans leurs circonscriptions respectives. Ils sont également appelés à suivre de près les questions en rapport avec le non-respect des droits de la population dans leur vie de tous les jours. Ils se pencheront plus particulièrement sur les domaines de la santé, la justice et les centres de détention. Il a, en effet, signalé que les sénateurs vont en outre contrôler la mise en application des projets de loi qu’ils ont voté, écouter et sensibiliser la population pour préserver la paix et la sécurité et s’atteler davantage aux travaux de développement communautaire.

Avant les cérémonies de clôture de cette session ordinaire d’août 2023, les sénateurs se sont réunis en séance plénière pour analyser et adopter le rapport sur la nécessité de mettre fin ou pas au  système de quotas ethniques dans l’Exécutif, le Législatif et le Judiciaire. Après une longue discussion des sénateurs, le président du Sénat a ajourné cette session et a indiqué que ce rapport sera réanalysé dans les deux premières semaines du mois de Décembre 2023. Il a interpellé les sénateurs à relire ce rapport et à proposer des meilleures recommandations à formuler lors de la transmission de ce rapport aux instances de prise de décisions.