• ven. Avr 19th, 2024

Clôture de la session parlementaire ordinaire du mois d’Août 2023

ByAdministrateur

Nov 10, 2023

BUJUMBURA, 1er nov (ABP) – Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Mme Sabine Ntakarutimana a présidé, mardi, le 31 octobre 2023, les cérémonies de clôture de la session parlementaire du mois d’Août 2023.

A cette occasion, Mme Ntakarutimana a fait savoir que l’assemblée nationale a analysé et adopté cinq projets de lois à savoir le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord entre le gouvernement de la République du Burundi et le gouvernement de la République des Maldives sur l’exemption de visas pour les ressortissants des pays respectifs, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord entre le gouvernement de l’Etat du Quatar et le gouvernement de la République du Burundi, concernant la réglementation de l’emploi des  travailleurs Burundais dans l’Etat du Quatar.

Au cours de la même  session, les députés ont aussi  analysé et adopté le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord de coopération militaire et technique entre le gouvernement de la fédération de Russie et le gouvernement de la République du Burundi, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de la Convention sur les privilèges et immunités du Fonds mondial de la Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, ainsi que le projet de loi portant code des communications électroniques et postales.

Elle a également souligné que l’Assemblée nationale a analysé et adopté les amendements du Sénat relatif à ces cinq projets de loi.

En outre, l’Assemblée nationale a également analysé et adopté, en seconde lecture, le projet de loi organique portant modification de la loi N° 1/08 du 17 mars 2005 portant code de l’organisation et de la compétence judiciaires.

Mme Ntakarutimana a aussi rappelé que durant cette session, l’Assemblée nationale a reçu en séance plénière, les réponses aux questions orales avec débat, adressées aux membres du gouvernement avec les ministres de l’Education nationale et de la Recherche scientifique ; du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme ; de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida ; de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique ; de l’Environnement, de l’ Agriculture et de l’ Elevage ; et celui des Finances, du Budget et de la Planification économique.

Par ailleurs, le Parlement réuni en Congrès a suivi la présentation de deux rapports du gouvernement. L’un était relatif à la mise en œuvre du plan d’action du gouvernement pour le deuxième semestre de l’exercice budgétaire 2022-2023, l’autre était relatif aux principales actions du plan de  travail et budget annuel du gouvernement exercice 2023-2024.

De plus, a-t-elle ajouté, le Parlement s’est réuni en Congrès pour suivre la présentation du rapport d’étape de la commission vérité et réconciliation.

Sur le plan de la représentation du peuple, le  premier vice-président de l’Assemblée nationale a  rappelé que les membres du Bureau de l’Assemblée nationale ont organisé plusieurs descentes dans différentes provinces du pays, en vue d’écouter et de soutenir la population dans ses activités quotidiennes.

De plus, elle a rappelé aux leaders d’être des porte-flambeaux dans la mise en application des projets et programmes nationaux, à être de bons modèles en tout et à avoir des objectifs spécifiques bien définis, afin de conduire les citoyens dont ils sont responsables, à la vision du Burundi : « Pays émergent en 2040 et Pays développé en 2060 ».

Par ailleurs, Mme Ntakarutimana  a également souligné que les députés se sont associés à la population dans diverses croisades de prière et dans différentes célébrations nationales, notamment la commémoration du 62ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore, Héros de l’indépendance du Burundi, la commémoration du 30ème anniversaire de l’assassinat du Héros de la démocratie, le président Melchior Ndadaye, la journée de la solidarité locale, la fête communale, ainsi que le festival national de la culture.

Sur le plan de la coopération interparlementaire, elle a souligné que les délégations de leur institution ont participé notamment à la 147ème assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) et à ses réunions connexes tenues en Angola, à diverses réunions statutaires du Forum des Parlements de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (FP-CIRGL), organisées en Ouganda et en Tanzanie, à la 9ème conférence mondiale des jeunes parlementaires de l’Union interparlementaire (UIP) qui a eu lieu au Vietnam, à la mission d’information parlementaire sur le conflit armé dans l’Est de la République Démocratique du Congo organisée au Rwanda et à des conférences parlementaires régionales du Parlement panafricain (PAP) tenues au Tchad et en Ethiopie.

Durant cette session  parlementaire, l’Assemblée nationale a  félicité le gouvernement pour le nouveau découpage territorial du pays qui est passé de 18 à 5 provinces, dans le but d’optimiser l’efficacité de l’administration publique et de faciliter la mise en place des politiques publiques cohérentes et adaptées aux besoins locaux.