• ven. Avr 19th, 2024

Une synergie des actions doit être de mise pour lutter contre la malnutrition

ByAdministrateur

Nov 14, 2023

BUJUMBURA, 3 nov (ABP) – Le secrétaire de la plateforme provinciale de la sécurité alimentaire et la nutrition (PFPSAN), M. Symphorien Banciriminsi a déclaré, lors d’une interview qu’il a accordée à l’ABP, qu’une synergie des actions doit être de mise pour lutter contre la malnutrition.

D’après M. Banciriminsi, pour lutter efficacement contre la malnutrition qui fait rage dans certains ménages de la province, une base de données doit être disponible pour catégoriser les plus nécessiteux de ceux dont la malnutrition est encore légère commune par commune, et les intervenants doivent travailler de concert avec les membres de la PFPSAN pour leur montrer en quoi et où intervenir.

Le secrétaire de la PFPSAN a précisé que la collecte des données est en cours. Le Bureau de la province sanitaire a déjà donné la liste des enfants pris en charge dans les structures de soins, l’administration est à l’œuvre, la Direction provinciale de développement familial et social, et les intervenants dans les programmes de nutrition vont également apporter leurs données et une fois compilées, on va dégager ceux qui ont besoin d’une assistance d’urgence, a confié M. Banciriminsi.

Il a aussi souligné que tout le monde n’a pas besoin d’une même aide, précisant que la direction provinciale de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage en collaboration avec l’administration va prêter de petits lopins de terre aux ménages qui ont besoin de cultiver les légumes, les maïs, et autres cultures de courte durée, pour nourrir leurs enfants malnutris.

En province Bujumbura, les ONGs comme GVC, Hello Be et SOSODE participent dans le secteur de la nutrition et une information récoltée auprès de ces ONGs, a affirmé qu’elles possèdent les listes des enfants assistés dans leurs zones d’intervention, ajoutant que lesdites listes ont besoin d’être actualisées parce qu’il y a des bénéficiaires qui sont guéris, pour continuer à aider ceux qui en ont tant besoin.

M. Bancirimisi a en outre signalé qu’une collecte de vivre et d’argent est faite chaque année dans le cadre de la solidarité locale, où une partie est tirée de ces ressources pour aider les vulnérables dépourvus de ressources pour vivre.