• sam. Avr 20th, 2024

Octroie d’une aide à la famille vulnérable de la zone Gatumba

ByAdministrateur

Nov 16, 2023

BUJUMBURA, 6 nov (ABP) – La fondation Espérance Ndoricimpa a octroyé samedi le 4 novembre 2023, une aide composée d’un vélo, un matelas, les habits, les nappes, la  nourriture et une enveloppe pouvant payer le loyer de six mois, à une famille de quatre enfants la plus démunie résidant en zone  Gatumba, commune Mutimbuzi  de la province Bujumbura.

La représentante de cette fondation au Burundi, Mme Claudia Nininahazwe a indiqué que les membres  de la fondation Espérance Ndoricimpa ont fait ce geste d’amour  pour manifester la sympathie envers les personnes ayant une vie précaire.

D’après elle, tant qu’on a des membres pour travailler, on peut réaliser le nécessaire chacun à sa capacité, pour nourrir les pauvres. C’est pour cette  raison que cette fondation a la mission d’aider les personnes vulnérables afin que ces dernières puissent avoir à manger et à  sortir de cette situation. Personne ne peut être vulnérable pour toujours sauf les personnes les plus âgées, a-t-elle souligné.

Mme Nininahazwe a précisé que la fondation Espérance Ndoricimpa a choisi cette famille parce que les parents vivaient dans une tente d’une seule chambre avec leurs enfants. La fondation a assisté cette famille ayant  une vie très difficile avec de l’argent pour payer le loyer et quitter la tente. Les membres de cette fondation ont donné également un vélo au père de la famille pour faire le taxi à vélo en vue d’avoir l’argent chaque jour. La mère de la famille a bénéficié elle aussi une somme d’argent comme capital pour démarrer un petit commerce.

Vue de profil de l’habitation de la famille démunie

La représentante Nininahazwe a  signifié que la fondation Espérance Ndoricimpa  est une organisation caritative  de 36 membres de  différentes églises. Elle a été  fondée par la chanteuse chrétienne  passionnée burundaise qui vit au Canada, Mme Espérance Ndoricimpa, dans le but d’assister ceux qui en ont besoin comme les orphelins, les veuves et les personnes les plus vulnérables.

Et d’ajouter  que cette fondation a été créée pour tous sans profil mais seulement pour l’amour sincère qui est enraciné dans la parole de Dieu tiré de l’épitre du Saint Paul apôtre aux Corinthiens 13:1-8.

Le père de la famille bénéficiaire de l’aide, M. Jean Bosco Sindihebura a apprécié cet acte au plus haut point « Nous sommes contents car cette assistance nous permettra d’améliorer notre vie quotidienne puisque la vie est dure sans emploi », a-t-il souligné.

Pour conclure, Mme Nininahazwe a affirmé que participer aux actes de charité émane de la volonté de partager le peu qu’on a avec les personnes les plus démunies et non le fait d’avoir plus de moyens financiers.