• dim. Avr 21st, 2024

Ouverture solennelle de la 5ème édition du salon industriel 2023

ByAdministrateur

Nov 17, 2023

BUJUMBURA, 09 nov. (ABP) – Le vice-président de la République du Burundi, M. Prosper Bazombaza a ouvert, le jeudi 9 novembre 2023 à Bujumbura, la 5ème édition du salon industriel, sous le thème « Intégration dans la zone de libre-Echange continentale africaine (ZLECAF) : les défis et obstacles à la compétitivité des entreprises industrielles au sein de la communauté de l’Afrique de l’Est. »

Dans son allocution, le vice-président a fait savoir que cette 5ème édition du salon se tient au moment où le Burundi subit des chocs économiques dus aux pandémies, aux conflits mondiaux et aux changements climatiques. Ces chocs s’observent tant sur le plan national qu’international. Il a ajouté que face à ces chocs, le gouvernement du Burundi est engagé à soutenir le secteur industriel afin de pouvoir exploiter les multiples potentialités en ressources naturelles dont regorge le Burundi.

  1. Bazombanza a fait remarquer que l’industrialisation est un levier incontournable pour l’émergence du pays. D’où même la vision Burundi 2040-2060, accorde une place importante aux réformes visant à améliorer le climat d’affaire et à attirer plus d’investissement, pour les secteurs industriels porteurs de croissance économiques comme l’agro-industrie, tourisme, les infrastructures, les manufactures, TIC, énergie et les mines.

Le gouvernement du Burundi a initié les programmes et des projets visant la promotion des petites et moyennes entreprises ainsi que des starts up, en mettant un accent particulier sur les jeunes et femmes, a-t-il annoncé, le programme d’Autonomisation économiques et d’emploi des jeunes (PAEEJ), Banque d’investissement pour les jeunes (BIJE) ainsi que la Banque d’investissement et développement pour les femmes et les fonds d’impulsion et garantie (FIGA).

M.Bazombaza a fait savoir que le code des investissements du Burundi accorde une grande place à la promotion du secteur industriel, surtout dans les secteurs porteurs de croissance économique.

Photos des participants à la visite dans les différents stands

Ainsi le gouvernement du Burundi a amorcé les réformes visant l’amélioration du climat d’affaires pour les investissements et s’engage à renforcer le cadre de dialogue public et privé afin de tracer et formuler des stratégies adéquates, adaptées, efficaces et pouvant soutenir l’économie burundaise vers l’émergence en 2040, a-t-il dit.

Il a par ailleurs ajouté que le numéro 1 du Burundi a initié l’UMUZINGA DAY’, comme journée spéciale dédiée au dialogue public et privé dont la 2ème édition qui aura lieu le 27 novembre 2023 à Bujumbura.

Concernant l’intégration effective du Burundi dans la ZLECAF, on a requis l’appropriation de tout en chacun et de la stratégie nationale de l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine, la diversification de l’offre exportable des marchés de biens, l’amélioration de la compétitivité des entreprises nationales ainsi que le développement de l’offre et l’amélioration de la qualité des infrastructures de bases et d‘appui à la production, a-t-il souligné,

En conclusion, Prosper Bazombanza a annoncé que le gouvernement du Burundi s’engage à redynamiser le cadre de dialogue public et privé afin de soutenir le secteur industriel qui est le pilier et moteur du développement économique. Après, il a  visité des stands où étaient exposés les différents produits.