• mar. Avr 23rd, 2024

Appel aux journalistes à utiliser des données fiables et vérifiées

ByAdministrateur

Nov 17, 2023

BUJUMBURA, 9 nov (ABP) – Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA à travers le programme national de santé et le programme national intégré d’alimentation et de nutrition (PRONIANUT) en collaboration avec le projet « NKURIZA »  a organisé  dès le jeudi 9 novembre 2023 à Bujumbura Mairie, un atelier de formation de deux jours à l’endroit des journalistes sur la collecte et le traitement de l’information liée à la nutrition et à la santé reproductive.

Dans sa présentation, M. Célestin HICUBURUNDI, expert en communication dans ce projet, a indiqué que le projet « NKURIZA » est un projet relatif à la petite enfance et au contrôle démographique.

En outre, a-t-il poursuivi, l’objectif de ce projet (ODP) est d’étendre la couverture des interventions nutritionnelles communautaires aux femmes en âge de procréer et aux enfants de moins de deux ans et l’utilisation des services de planification dans les zones ciblées.

Pour les enfants de moins de deux ans, M. Célestin HICUBURUNDI a indiqué que ce projet suit et favorise la croissance de toutes les interventions au niveau communautaire, ajoutant également que ce projet prend en charge la prise en charge précoce des maladies infantiles dont le paludisme, la diarrhée et la pneumonie.

Concernant les principales interventions du projet « NKURIZA », M. Célestin HICUBURUNDI a souligné, entre autres, la stimulation de la demande en services de santé reproductive et la communication pour le changement des comportements sociaux.

Lors de cet atelier, M. Célestin HICUBURUNDI a profité de cette occasion pour appeler les journalistes à toujours veiller au traitement des informations liées à la nutrition et à la santé reproductive et surtout pour les données sensibles.

Le budget global du projet « NKURIZA » est de 30 millions USD et il a débuté en mai 2021 et va prendre fin en juin 2024, a rappelé M. Célestin HICUBURUNDI.

Rappelons que les principaux bénéficiaires de ce projet sont les provinces de Bubanza, Cankuzo, Cibitoke, Kirundo, Makamba et Muyinga.