• mar. Avr 23rd, 2024

Clôture de la semaine dédiée à la danse emblématique du Tambour du Burundi

ByAdministrateur

Déc 11, 2023

GITEGA, 4 déc (ABP) – Le Ministère des Affaires de la Communauté Est-Africaine, de la Jeu  nesse, des Sports et de la Culture a organisé,  samedi, le 2 Décembre 2023, au Musée national de Gitega (centre du pays) un festival-concours des groupes de tambourinaires provenant de toutes les provinces du pays, dans le cadre de la clôture de la 7ème édition de la semaine dédiée à la danse emblématique du Tambour du Burundi.

Les cérémonies ont été rehaussées par la présence du Secrétaire permanent au sein de ce ministère, M. Séverin Mbarubukeye, tous les conseillers socioculturel de toutes les provinces du pays, différents cadres de ce ministère, etc autres.

Les tambourinaires s’exhibent au rythme du Tambour

Le groupe des tambourinaires Amagaba qui a représenté la Mairie de Bujumbura a remporté la 1ère place avec 88.8% et a reçu une enveloppe de 1.200.000 Fbu. La troupe des tambourinaires de Gishora de la province  Gitega a été le deuxième avec 86.8% et a reçu une enveloppe d’un million de Fbu. Le troisième au classement a été le groupe de la province Muramvya avec 81%, qui a reçu une somme de 900.000 Fbu.

La quatrième place a été remportée par la province de Bujumbura, avec 78.8% et a eu une enveloppe de 800.000 Fbu. La cinquième place a été occupée par la province Ruyigi avec 75%. Cette province a reçu une enveloppe de 700.000 Fbu.

Les autres places qui restent ont été remportées successivement par les provinces de Bubanza avec 74%, Muyinga avec 69%, Karusi avec 67.4%, Rutana 67%, Cibitoke 65.6%, Mwaro 64.9%, Bururi 64.8%, Rumonge 63.8%, Kayanza 63.6%, Makamba 62.3%, Kirundo 61.6%, Ngozi 61% et Cankuzo avec 56%. Toutes ces provinces ont bénéficié chacun une enveloppe de 400.000 Fbu pour participation.

Le ministère a également saisi cette occasion pour encourager 4 tambourinaires. Il s’agit entre autres d’un tambourinaire de la province Cibitoke, vivant avec un handicap, deux tambourinaires plus âgés des provinces Ruyigi et Gitega et le tambourinaire le moins âgé du nom d’Amimu, de la province Bujumbura. Chacun a reçu une enveloppe d’un million de Fbu.

Dans son discours de circonstance, M. Mbarubukeye a remercié les tambourinaires qui ont répondu présents dans ces cérémonies et qui ont démontrés leurs talents. Il a rappelé au public présent que l’UNESCO a enregistré les Tambours burundais dans le patrimoine mondial de l’humanité en 2014.

Partant de cela, M. Mbarubukeye a signalé que le ministère se réjouit des talents que les tambourinaires ont manifestés durant ce festival, mais il s’est dit indigné contre tout tambourinaire ou tout groupe de tambourinaires qui participent à la dégradation de la culture burundaise.

M. Mbarubukeye les a interpellés à couper court avec ce mauvais comportement, afin de protéger et de promouvoir les tambours burundais, patrimoine national et mondial