• mar. Avr 16th, 2024

Les personnes vivant avec handicap demandent d’être prises en compte lors des recrutements

ByAdministrateur

Déc 11, 2023

GITEGA, 4 déc (ABP) – La Direction provinciale de Développement Familiale et Social en province Gitega « DPDFS » a célébré vendredi,  le 1er Décembre 2023, la journée internationale dédiée aux droits de l’enfant, édition 2023, sous le thème  « Tous ensemble pour la protection et la promotion des droits de l’enfant au Burundi ».

Ces cérémonies ont connu la participation du conseiller socioculturel du gouverneur de Gitega, certains cadres de la magistrature et des organisations qui œuvrent dans le domaine de l’enfance, ainsi que les élèves de différents établissements du centre urbain de Gitega et ses alentours, a constaté l’ABP sur place.

A cette occasion, Hakizimana Bénigne, élève aveugle qui a représenté les élèves handicapés, a fait savoir que cette catégorie d’élèves font face à une multitude de problèmes avant, pendant et après leurs études, malgré leurs connaissances. Elle a fait savoir a fait savoir qu’ils terminent leurs études mais,  ne trouvent pas du travail pour se développer. Malgré cela elle a salué la mise en place des droits de l’enfant.

Cet élève aveugle a souhaité que la catégorie des handicapés soient prises en compte, lors des recrutements des travailleurs dans différents secteurs de la vie nationale, selon les compétences de chacun. Elle a demandé au gouvernement et aux bailleurs de rendre disponible des kits scolaires nécessaires pouvant permettre aux enfants vivant avec handicap, de bien suivre leurs études comme les autres,  compte tenu que l’intelligence constitue le socle du développement durable.

La directrice du centre Rumuri de Mushasha qui héberge ces élèves, Sœur Aline Karerwa a signalé que malgré leur handicap, les enfants aveugles ou sourds muets sont plus intelligents en classe. Elle a également signalé que les enseignants qui suivent toujours ces enfants sont satisfaits de leurs  résultats dans différents tests.

Sœur Karerwa souhaite qu’il y ait l’encouragement des personnes handicapées dans les recrutements comme on le fait souvent pour les filles et femmes.

Signalons que les cérémonies de la célébration de cette journée à Gitega ont été marquées par des questions jeu-réponse et que les gagnants ont bénéficié des sacs à dos et des cahiers.