• sam. Avr 13th, 2024

Célébration de la journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA

ByAdministrateur

Déc 18, 2023

RUYIGI, 7 déc (ABP) – Le Burundi a célébré mercredi, le 6 décembre 2023, la journée mondiale de lutte contre le  VIH/SIDA.  Ces cérémonies  qui se sont déroulées au  stade  Urumuri du  chef-lieu de la province Ruyigi, ont été rehaussées par la présence de la première dame du Burundi, Madame Angeline Ndayishimiye.

A cette occasion, Mme Ndayishimiye a positivement apprécié le seuil déjà franchi au Burundi des 75 pourcent trois fois dans la prévention et l’accompagnement soulignant par ailleurs que plus de 78 pourcent des PVVIH au Burundi vivent en bonne santé et peuvent procéder à des travaux de développement comme tout autre citoyen.

Elle a, pourtant, mis en garde que même si la plupart de ces personnes  présentent des  résultats avec un taux de VIH indétectable dans le sang, il ne faut jamais croire qu’ils sont guéris. Ils doivent se comporter de manière responsable en évitant la démence et le vagabondage sexuel.

La première  dame a enfin fustigé   les comportements à risque de certains jeunes gens inconscients de la réalité du VIH-SIDA et du frein que ce fléau provoque contre le développement des familles, des communautés et de toute la société et les a ainsi appelés à se ressaisir et abandonner les comportements tels que l’excès des boissons alcoolisés, pouvant induire au dérèglement sexuel, la consommation des stupéfiants, la polyandrie et la polygamie, pour ne citer que ceux-là.

Le gouverneur de la province Ruyigi offre à la première dame un cadeau pour son engagement en matière de santé

Elle a promis  à ne ménager aucun effort dans l’appui, l’encouragement et le soutien dans la  lutte contre ce fléau, jusqu’à l’éradiquer définitivement au Burundi.

Le représentant des personnes vivant avec le VIH-SIDA au Burundi,  M. Hamza Venant Burukukiye, a, dans son propos affirmé que les personnes vivant avec le VIH- SIDA se réjouissent de la compréhension et le respect qu’ils bénéficient actuellement dans la plupart des  régions du Burundi grâce à la volonté et à l’assiduité des personnes qui ont donné leur vie pour que ces personnes infectées connaissent une meilleure vie.  Il a,  par la suite, décerné une coupe en guise de remerciement à la première dame pour le soutient quotidien et son appui  dans la lutte contre le VIH-SIDA.

Il a toutefois souligné que certains Burundais gardent  la mentalité ancienne de croire que toutes les personnes vivant avec le VIH/SIDA sont des individus de mauvaises mœurs ou qui sont facilement attirées par le vagabondage et le multi partenariat sexuel, et leur a demandé de changer de mentalité.

Cette journée a été également marquée par la visite guidée de la première dame en compagnie  des autorités onusiennes et du gouverneur de la province,  des stands d’exposition des œuvres réalisées par les différentes associations des personnes vivant avec le VIH et a bénéficié également des explications des différents projets qui œuvrent pour la promotion, le respect des droits des personnes vivant avec le VIIH-SIDA.