• sam. Avr 20th, 2024

Clôture de la campagne de sensibilisation et de traitement des pathologies liées à l’albinisme

ByAdministrateur

Déc 18, 2023

BUJUMBURA, 9 déc (ABP) – Le secrétaire permanent au ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants, M. Jean Marie Barumpishe a procédé le 8 décembre 2023, à la clôture de la campagne de sensibilisation et de traitement des pathologies liées à l’albinisme qui a duré trois.

Les activités ont été conduites conjointement par l’équipe des dermatologues burundais appuyés par les médecins de l’hôpital militaire de Kamenge et les médecins dermatologues tanzaniens du centre régional de recherche et de formation de Moshi.

D’après M. Barumpishe, pour qu’il y ait un suivi continuel des albinos, la direction générale de l’hôpital militaire devrait créer un département de dermatologie et rendre disponible un médecin spécialiste en la matière ainsi que des médicaments du genre.

Il a demandé les dermatologues du centre régional de recherche à multiplier les campagnes de traitement et de prévention des infections des albinos, afin d’appuyer l’hôpital militaire dans la mise en place d’une unité de dermatologie, par la formation ou le renforcement des capacités des médecins.

Il a aussi informé le public que le ministère de la défense nationale soutiendra toujours de telles activités.

                                                                            Vue partielle des albinos en formation

Quant au directeur général de l’hôpital militaire de Kamenge (HMK), Marc Nimburanira a indiqué que dans la campagne de sensibilisation et de traitement des pathologies liées à l’albinisme, l’hôpital qu’il dirige a contribué surtout à la prise en charge de la catégorie de population vulnérable vivant avec l’albinisme.

Il a fait savoir que l’albinisme est une maladie génétique caractérisée par une déficience de la pigmentation de la peau, des cheveux, des poils et des yeux, qui est responsable d’une sensibilité extrême au soleil avec des risques élevés de développer un cancer de la peau et affections cutanées.

M. Nimburanira a remercié l’équipe des dermatologues venant du centre de recherche et de formation de Moshi par leurs séances d’éducation, de sensibilisation, par des crèmes de protection solaire et les chapeaux distribués. Cela aussi contribue à la lutte contre les conséquences dramatiques comme la survenue de cancers de la peau.

Il a remercié également le ministère ayant la solidarité dans ses attributions qui s’est impliqué dans la prise en charge des albinos notamment avec la couverture de certains soins bénéfiques par la personne vivant avec l’albinos. Il a signalé que dans cette campagne, une centaine d’albinos ont participé.

Le représentant légal de l’association des albinos sans frontières (ASF), M. Anicet Bangirinama, a signalé que les personnes albinos sont dans une situation critique en rapport avec les maladies cutanées, ce qui les rendent plus fragiles. Il a ajouté que le taux de mortalité augmente du jour au jour, à cause du cancer de la peau, précisant que l’ASF compte plus de 20 personnes atteintes d’albinisme qui sont mortes du cancer.

  1. Bangirinama a saisi l’occasion pour demander au gouvernement de la République du Burundi, à travers les ministères sectoriels, de continuer à intervenir dans la prise en charge sanitaire des personnes atteintes d’albinisme hospitalisée et dans la distribution des kits de protection.