• mar. Avr 23rd, 2024

Participation de la première vice-présidente du sénat dans les travaux de développement communautaire

ByAdministrateur

Déc 18, 2023

RUMONGE, 11 déc (ABP) –  La première vice-présidente du sénat Mme Denise Ndadaye s’est jointe ce samedi à la population de la zone et commune Rumonge dans les travaux de bétonnage de deux salles de classe de l’ECOFO MugomereI située sur la colline Mugomere de la commune et province Rumonge.

Dans son mot d’accueil, le conseiller du gouverneur de la province Rumonge a remercié la première vice-présidente du sénat pour sa participation dans lesdits travaux, signalant que la direction communale de l’éducation à Rumonge connait un défi lié au manque de salles de classe dans différents établissements scolaires. Il a demandé à Mme Denise Ndadaye de plaider pour eux afin d’avoir de l’aide pour résoudre ce problème

Dans son allocution adressée aux participants après les travaux, la première vice-présidente du sénat, a beaucoup insisté sur la faible participation de la population de la commune Rumonge, dans les travaux de développement communautaire. Elle a pour ce faire, interpellé l’administration à mobiliser et informer la population sur les travaux prévus, et la population est appelée à se munir des matériels, chaque fois qu’elle se présente dans les travaux programmés. Elle a fait savoir que les travaux de développement communautaire durent deux heures, ajoutant que cela ne peut pas empêcher quelqu’un à continuer d’autres programmes privés, ajoutant que ces travaux sont une occasion pour les natifs locaux de se rencontrer pour échanger sur les défis qui hantent leur commune et proposer les voies de sortie.

Parlant de la question liée au manque de salles de classe dans les établissements scolaires en commune Rumonge, Mme Ndadaye a précisé que ce problème peut être résolu. Faisant un clin d’œil à l’administration locale, elle a indiqué que les natifs vivant à l’étranger ou dans le pays, les élus du peuple et la population peuvent contribuer dans la construction de ces salles jusqu’à un niveau quelconque afin que l’État les complète. Elle est aussi revenue sur l’importance du contribuable dans le développement durable. Selon elle, un pays est développé par son peuple et c’est pour cette raison qu’elle a invité la population en général et les commerçants en particulier à payer les impôts et les taxes  et à lutter contre et dénoncer la fraude. Cela permettra selon Mme Ndadaye, à construire le pays selon la vision  Burundi émergeant en 2040, développé en 2060