• sam. Avr 13th, 2024

Etre solidaire pour lutter contre les enjeux de l’économie

ByAdministrateur

Déc 19, 2023

BUJUMBURA, 15 déc (ABP) – Les organisations Burundaises engagées dans l’Economie sociale et solidaire(ESS) ont organisé, jeudi le 14 décembre 2023, une conférence-débat sur les enjeux et les défis de l’économie sociale et solidaire en vue de promouvoir cette dernière pour un développement durable.

Le secrétaire général de l’Appui au développement intégral et à la solidarité sur les collines (ADISCO), M. Libère Bukobero a indiqué que l’Economie sociale et solidaire (ESS) est un modèle économique fondé sur les valeurs humaines, la solidarité et la mise en commun des moyens pour générer des biens, des services et des avantages. Ceux-ci sont partagés en fonction des transactions de chacun, pour l’amélioration du bien-être social des membres et de la communauté.

Il a ajouté que l’ESS est centrée sur l’alternative crédible car, elle répond aux défis modernes par sa capacité à favoriser un équilibre entre les objectifs de rentabilité économique, sociétaux et environnementaux. L’ESS contribue aussi à réduire la fracture sociétale sur les territoires par sa volonté d’être inclusive et solidaire. Elle favorise également l’économie de proximité, la transition énergétique, la sensibilisation écologique, l’économie circulaire, la protection de l’environnement et de la biodiversité.

M. Bukobero a en outre précisé que l’objectif principal de cette conférence est de sensibiliser les acteurs, les décideurs et les responsables des médias locaux à l’économie sociale et solidaire, en vue de sa promotion à tous les niveaux pour une société durable et inclusive.

Pour éviter les enjeux de l’économie sociale et solidaire, le secrétaire général de l’ADISCO appelle l’implication de la population au principe de solidarité et de l’utilité sociale dans le but d’arriver à la vision du président de la République du Burundi d’un pays émergent en 2040 et développé en 2060.

Le directeur en charge de l’Agence nationale de la promotion et de régulation des sociétés coopératives (ANACOOP), Roger Ngabirano a lui aussi indiqué que pour éviter les défis et les enjeux de l’économie sociale et solidaire, les sociétés coopératives au Burundi se basent sur quelques  avantages. Il s’agit de savoir générer les activités économiques et tisser le lien social sur le territoire, favoriser des emplois de proximité et contribuer au développement durable et à la transaction écologique et énergétique. D’après M. Ngabirano, c’est mieux de rassembler les entreprises qui cherchent à réconcilier la solidarité, l’activité économique et l’utilité sociale pour un développement durable.