• dim. Avr 21st, 2024

Retour du président de la République de la Guinée équatoriale

ByAdministrateur

Déc 21, 2023

BUJUMBURA, 16 déc (ABP) – Le chef de l’Etat burundais, Evariste Ndayishimiye est rentré,  samedi, 16 décembre 2023,  d’un voyage qu’il a effectué en République de Guinée Equatoriale où il a pris part  à la 5ème session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC).

Dans une interview accordée à la presse, le chef du Bureau chargé de l’information et porte parolat  à la présidence de la République du Burundi,  Mme Rosine Guilène Gatoni a fait savoir que cette session extraordinaire avait été convoquée par le président de la CEEAC et président de la Guinée

Equatoriale, afin d’analyser le rapport à mi-parcours sur le processus de transition ainsi que l’état des lieux de la situation politico-sécuritaire qui prévaut  au Gabon.

Selon Mme Gatoni, le rapport d’évaluation à mi-parcours présenté par le facilitateur désigné par la CEEAC, le président centrafricain M. Faustin Archange Touadera s’est avéré positif. Il a rapporté que le peuple gabonais vaque normalement  à ses activités quotidiennes  en toute quiétude et que  la paix et la sécurité règnent ainsi que l’harmonie entre toutes les parties au Gabon, a-t-elle ajouté.

Ce rapport positif a donné l’opportunité aux chefs d’Etat  et de Gouvernement de la CEEAC, de revenir sur la décision prise lors de la 4ème  session extraordinaire,  à la suite du renversement du régime gabonais,  où ils avaient condamné cet acte, décidant, par la suite,  d’exclure le Gabon  de la famille des pays membres de la CEEAC et la délocalisation du siège de cette communauté vers la Guinée Equatoriale.

Au regard de la situation positive, a poursuivi Mme Gatoni, les chefs d’Etat et de Gouvernement ont  constaté qu’il n’était plus nécessaire de délocaliser le siège de la CEEAC vers un autre pays étant donné que  la paix et la stabilité règnent au Gabon.

Par ailleurs, a-t- elle indiqué, ils ont encouragé le président de transition au Gabon  et l’ont félicité pour ses efforts qui consistent à maintenir la paix et la stabilité. Ils lui ont promis de l’accompagner dans ce processus de transition lequel processus va durer 24 mois et qui a fait également objet de présentation  par le président de transition, lors de cette rencontre, en ce qui est  du calendrier et chronogramme de toutes les activités prévues.

Mme Gatoni a également souligné que les chefs d’Etat et de Gouvernement  l’ont, par ailleurs, encouragé à s’investir pour qu’il puisse mener  ce processus de transition à bon port, vers le retour à l’ordre constitutionnel,  à travers l’organisation des élections libres et transparentes  et la mise en place des dirigeants élus par le peuple gabonais  lui-même.