• sam. Avr 20th, 2024

L’ONG DAPADOU remet un don de machines à coudre et de livres à l’administration communale de Muramvya

ByAdministrateur

Jan 9, 2024

MURAMVYA, jan (ABP) – La commune scolaire de Muramvya a reçu mardi le 2 janvier 2024, de la part de l’ONG DAPADOU, un don constitué de 15 machines à coudre destinées à la première équipe de 15 filles-mères qui ont abandonné l’école suite aux  grossesses non désirées.

Selon la représentante légale de l’ONG DAPADOU, ces machines à coudre ont été données dans le cadre du projet dénommé START UP de la même ONG visant le renforcement des capacités des jeunes dans les secteurs porteurs d’emplois tels que le secteur de la menuiserie qui est en cours avec dix premiers jeunes déjà certifiés et dix autres en formation pour six mois.

Deux autres équipes de 15 filles-mères vont avoir, chacune, des machines et une formation de six mois avant d’être certifiées et de rentrer avec leurs kits. Ce sera le même cas pour la première équipe en formation, a affirmé la représente légale de DAPADOU.

Après la zone Bugarama, on s’est dirigé vers l’Ecole fondamentale Mwizinga, qui a été construite par l’ONG DAPADOU. C’est par là qu’il y a eu le lancement communal de l’activité de remise d’environ 800 livres de la 9ème année fondamentale et de la 3ème année post-fondamentale qui se préparent pour affronter les tests nationaux en langues et sciences.

Dans son discours lié à la réception dudit don, le directeur communal de l’Enseignement, M. Eric Nkurunziza, a vivement salué l’initiative et la collaboration avec l’ONG DAPADOU qui appuie le secteur de l’éducation par la construction des écoles, l’octroi des bancs pupitres et des livres nécessaires. Il a néanmoins parlé des effectifs pléthoriques et de l’insuffisance des supports pédagogiques dans les salles de classes, ainsi que de la nécessité de  réhabiliter les salles de classes endommagées par les aléas climatiques.

Ce don, d’une valeur de plus de 15 millions de francs burundais distribué par l’ONG DAPADOU, est venu d’un jeune couple d’un allemand et d’une burundaise originaire de la province Muramvya, précise-t-on.

Vue partielle des bénéficiaires